Sécurité routière : l’Anaser forme 200 chauffeurs

52

Afin d’éviter les accidents et préserver l’état de nos routes, l’Agence nationale de la sécurité routière (Anaser) a organisé, le jeudi 15 septembre, à la Maison des Ainés, une formation à l’intention de 200 chauffeurs de gros porteurs et de compagnies de transport. La cérémonie était présidée par le directeur général de l’Anaser, Mamadou Sidiki Konaté.
La lutte contre l’insécurité routière est une priorité définie par les autorités du Mali. C’est dans ce contexte que le conseil d’administration a encouragé l’Anaser à mettre en place une stratégie d’amélioration de la profession de conducteur par le biais de la formation et de la sensibilisation. La présente formation doit contribuer à améliorer de façon significative la sécurité routière par la diminution des accidents et des victimes de la route ; la préservation des infrastructures routières ; la diminution des conséquences sociales, économiques et psychologiques des accidents de la route.
Les thèmes de cette formation portent sur la connaissance de l’outil de travail, c'est-à-dire le véhicule et son entretien ; les règles de conduite, de sécurité routière et les infrastructures ; le comportement du conducteur et la prévention des risques.
Selon le directeur général de l’Anaser, Mamadou Sidiki Konaté, le rôle des chauffeurs et conducteurs routiers est déterminant dans la sécurité routière. Il dira qu’en agglomération comme en rase campagne, les chauffeurs sont les plus exposés aux risques d’accident de la circulation routière à cause de leur omniprésence au poste de conduite du véhicule au moment des accidents. À en croire toujours Mamadou Sidiki Konaté, le Mali est un pays sans littoral et ce sont les chauffeurs qui assurent l’approvisionnement du pays et contribuent au développement économique. Ce travail, dit-il, n’est pas sans risque sur la route.
Le directeur général de l’Anaser dira que, pour mener une bonne carrière professionnelle, tous les conducteurs de véhicules automobiles doivent améliorer périodiquement leurs connaissances sur les règles de circulation routière et les techniques de conduite pour se préparer à prévenir l’évolution des risques liés à l’usage des routes.
S’adressant toujours aux chauffeurs, Mamadou Sidiki Konaté déclare : «C’est vous qui avez la responsabilité de transporter des passagers et des marchandises d’un point à un autre. Ces déplacements vous exposent à beaucoup de difficultés parmi lesquelles la fatigue ou le mauvais état du véhicule, facteurs d’accidents, souvent graves. Il vous est indispensable d’actualiser les connaissances et d’harmoniser les niveaux en ce qui concerne les informations sur la sécurité routière».
Mamadou Sidiki Konaté a enfin exhorté les participants à être assidus et dévoués pendant cette journée de formation, et à transmettre à leurs camarades, qui n’ont pas eu la chance d’être là, les connaissances acquises au cours de la formation.
Diango COULIBALY

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here