L’URD en décadence dans le cercle de Yelimané : Le député Gassama se rapproche du Rpm

84

Cela n’est plus un secret de polichinelle ! L’Urd, le principal parti d’opposition, est en perte de vitesse dans le cercle de  Yélimané dans la région de Kayes, une localité considérée comme son fief depuis des lustres, à travers le député Mahamadou Hawa Gassama, lequel bénéficiait à la fois d’une estime et d’une crainte sans égal dans la zone.

La popularité du député Mahamadou Hawa Gassama s’est subitement effritée, s’est même fondue comme beurre de karité au soleil. Raison principale évoquée: l’affaire Dagakané.

Il faut rappeler dans que cette affaire,  la population de Yélimané, appuyée  par sa puissante diaspora en Europe et aux Etats-Unis,  s’est dressée contre une mesure impopulaire fiscale soutenue et planifiée par le député Gassama pour financer ces futures campagnes électorales. Ce bras de fer entre l’élu de Yélimané et des jeunes regroupés en association du nom de Dgakané, avait conduit à plusieurs jours de sit-in devant le Consulat du Mali à Paris et dans d’autres villes européennes et américaines. Ici au Mali, il s’est aussi soldé par l’interpellation de plusieurs responsables de cette association. Même si les autorités ont pris le devant en désamorçant cette crise, une grande partie de la population de Yélimané n’est pas prête à oublier les souffrances endurées suite à ce bras de fer avec leur élu.

Sachant bien, qui lui sera très difficile de mobiliser Yélimané pour sa cause politique, à savoir l’Urd, Mahamadou Hawa Gassama s’est lancé de nos jours dans une opération d’excuses publiques sur les antennes des radios de la localité. Et dans ces messages que les jeunes partagent dans leur téléphone, il présente ses excuses à toutes les forces vives de Yélimané dans cette affaire de Dagakané. L’élu de Yelimané va jusqu’à inviter les religieux de la zone à intervenir en sa faveur.

“Les gens sont restés indifférents à ces messages car nous savons tous que c’est la diaspora de Yelimané qui fait et défait tout et si elle est contre vous, dites-vous que vous vos carottes sont cuites” nous a confié un ressortissant de yélimané à Bamako.  Pour notre interlocuteur c’est clair et net : il ne sera plus réélu à l’occasion d’un scrutin libre et transparent.

“C’est conscient de cette réalité que Mahamadou Hawa Gassama court maintenant vers le Rpm, le parti présidentiel. Toute chose qui peut justifier sa présence le week-end dernier à Sikasso, lors de la finale de la Coupe IBK, organisée par la coordination régionale du parti des Tisserands. Mais qu’il se détrompe car même s’il vire au RPM, il n’aura plus de voix ici “ ajoute notre interlocuteur.

Il faut rappeler également qu’une citoyenne de la localité du nom de Maro Coulibaly réclame à Mahamadou Hawa Gassama  depuis des années plus de 90 millions de Fcfa en guise de dommages et intérêts, suite à l’incendie de sa maison provoquée par des jeunes qui seraient, selon elle, des pyromanes aux ordres du député Gassama.                  

                          K.THERA


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here