Affaire Petit Guimba : Le comédien risque une peine lourde

217

De son vrai nom Youssouf Keita, Petit Guimba risque gros. Déféré au 2ème cabinet de la prison centrale de Bamako, le mardi 13 septembre 2016, par le procureur prés le tribunal de grande instance de la commune V pour coup et blessures volontaires, Petit Guimba sera jugé le 6 octobre prochain. Il encourt une peine de 11 jours à 5 ans de prison.

Dans la nuit du 09 au 10 septembre 2016, une violente altercation est intervenue entre le comédien Youssouf Keita dit Petit Guimba et Monsieur Hasan et ses frères devant le supermarché le Paradise, sis à Baco Djikoroni ACI. Au cours cette altercation, la voiture du comédien a percuté le Libanais et le blessant grièvement. Aussi grièvement blessé, Petit Guimba a été emprisonné au 15e arrondissement avant d’être déféré à la Maison d’arrêt centrale de Bamako-coura pour coups et blessures volontaires.

Il est poursuivi en comparution immédiate pour le jeudi 6 octobre 2016 et mis sous mandat de dépôt du Parquet. Guimba sera jugé au Tribunal de grande instance de la commune V du district de Bamako. Il risque une peine lourde. Selon un juge, le comédien risque une condamnation de 11 jours à 5 ans de prison.

Aux dernières nouvelles, un collectif de soutien au comédien a vu le jour. Ce collectif, composé de Bouba Fané, Koman Diabaté et d’autres artistes, œuvre pour une résolution pacifique de la situation. Pour ce faire, des démarches ont été initiées auprès de la famille libanaise pour le retrait de la plainte. Cette démarche serait en très bonne voie car les Libanais ne s’y opposeraient pas. Surtout l’intervention d’un certain Habib Dembélé dit Guimba national aurait accéléré les choses.

En attendant le jugement, la présence en prison du comédien semble plaire aux autres prisonniers, car il anime souvent des séances d’humour pour les faire rire.

YD

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here