Célébration du 22 Septembre 2016 : Les jeunes de l’APR respectent la tradition

50

Depuis la création de leur parti, chaque année les jeunes de l’Alliance Pour la République (APR) se retrouvent pour se souvenir de la lutte héroïque des pères fondateurs du Mali. Cette année, ils n’ont pas dérogé à la tradition. Le 22 Septembre dernier, ils se sont retrouvés au siège de leur parti au cours d’une conférence-débat pour commémorer l’accession de notre pays à l’indépendance.

Le conférencier était Moussa Djitteye, historien et géographe. C’était sous la présidence du Vice-Président Amadou Coulibaly, en présence du Président des jeunes du parti du Perroquet, Abdrahamane Cissé, du Secrétaire général et de plusieurs cadres et jeunes du parti d’Oumar Ibrahima Touré.

Dans ses mots de bienvenue, le Président des jeunes de l’APR a indiqué que le 22 Septembre 1960 était une date charnière dans l’histoire politique contemporaine de notre pays. C’est pourquoi il a saisi cette occasion pour rappeler le devoir de mémoire qui incombe «à nous, jeunesse africaine en général, et malienne en particulier».

«Le Mali, notre cher pays, ce Mali que nous connaissons tous et que nous chérissons tant, est né de hautes et glorieuses luttes, menées de façon acharnée et implacable contre la barbarie coloniale, qui a meurtri ce chaleureux pays, aux grandes traditions soudanaises, près d’un siècle durant. L’aboutissement de ces glorieuses luttes fut le 22 Septembre», a-t-il déclaré. A l’en croire, pour que le Mali soit, il a fallu l’engagement total d’hommes et de femmes qui ont tout donné, croyant en le Mali.

«Ils ont donné de leur temps, de leurs richesses matérielles, de leurs compétences intellectuelles et, pour certains, jusqu’au sacrifice ultime». C’est la raison pour laquelle il a tenu, en ce jour mémorable du 22 Septembre à rendre un vibrant hommage aux artisans de notre indépendance, notamment le Président Modibo Kéita, Fily Dabo Sissoko, Hamadoun Dicko, Ouezzin Coulibaly, Aoua Kéita et Mamadou Konaté.

Il a formulé le vœu que leurs riches et laborieuses vies puissent servir d’exemple aux générations présentes et à venir. «Braves jeunes de l’APR, les idéaux de notre parti furent celles défendus par ces géants de l’histoire. Nous avons récupéré le flambeau, nous sommes leurs dignes héritiers, soyons en fiers! Dans ce pays, nous serons de tous les combats: le combat pour la sauvegarde de l’unité nationale, le combat pour la défense de l’intégrité du territoire national, celui pour la cohésion sociale, pourquoi pas celui pour le développement économique et social, mais aussi le combat pour la défense des valeurs républicaines et démocratiques», a-t-il déclaré.

D’où l’invitation à eux lancée: «dans ces moments particulièrement difficiles de la vie de notre Nation, je vous invite à plus de vigilance, à rester mobilisés, déterminés à concourir à la reconstruction nationale et ce dans l’intérêt supérieur de la Nation».

Pour sa part, le Vice-Président Coulibaly a relevé le besoin d’information pour les jeunes de notre pays, au moment où ces derniers sont appelés à prendre leur destin en main. Pour ce faire, a-t-il noté, ils doivent se ressourcer dans le passé, pour mieux envisager l’avenir.

Youssouf Diallo

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here