«Rendez-vous avec Koulouba» : Racine Thiam salue le bilan des 3 ans de gouvernance d’IBK

59

Lors de la tenue, le lundi 6 septembre 2016 à la Maison de la presse, de la 8ème édition de «Rendez-vous avec Koulouba», le Directeur de la communication présidentielle, Racine Thiam, a mis en exergue les actions réalisées et les résultats obtenus par le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, en trois ans de son quinquennat. Ces actions et résultats s’articulent autour de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche ; des infrastructures en télécommunication, en transport, l’accès à la santé, à l’eau potable et l’énergie, aux logements sociaux.

 Selon le Directeur de la communication présidentielle, Racine Thiam, c’est grâce aux mesures incitatives initiées en faveur de l’amélioration de la production et de la productivité ; la subvention des instants et du matériel agricole ; l’aménagement des périmètres agricoles, que l’agriculteur se positionne aujourd’hui comme le véritable socle de développement. Pour cela, il dira que la subvention du prix du sac de 50 kg de l’engrais  passe à 11000 Fcfa au lieu de 12 500Fcfa, soit un manque à gagner de 38 milliards de Fcfa pour l’Etat.

L’allocation, soutient-il de 15% du budget national  à l’agriculture a assez contribué à ces résultats obtenus ainsi que la subvention de 1000 tracteurs, lesquels sur 1000, c’est 887 tracteurs qui ont été enlevés par les producteurs. Il révélera que dans le cadre de la mise en œuvre du Programme gouvernemental d’aménagement (PGA) de 100 000 ha pour la période 2014-2018, plus de la moitié, soit 52 246 ha (52,20%), a été achevée et réceptionnée.

À l’en croire, l’économie numérique (télécommunication, audiovisuel, logiciel, électronique, services en ligne, services informatiques, etc.) est de nos jours le secteur le plus dynamique de l’économie mondiale. Pour la concrétisation de cette idée, un département s’y est consacré. Qui a comme vision de faire du numérique, d’une part, un vecteur de développement social et d’autre part, une source de productivité et de valeur ajoutée pour les entreprises et pour l’administration publique, d’où l’adoption d’un stratégique «Plan Mali numérique 2020».

Côté équipement transport et désenclavement, M. Thiam a mis les points sur les ï en disant les travaux de construction des routes sont en cours. Et de faire savoir que l’année 2016 sera également celle du lancement de travaux importants, comme ceux de la construction du 2ème pont de Kayes ; de la construction du pont sur le fleuve Baoulé à Dioila ; de la construction et du bitumage de la route Macina-Diafarabé-Téninko. Avant d’assurer qu’en 2017, il y aura aussi le lancement des grands travaux d’infrastructures.

Parlant de l’énergie et de l’eau, il a reconnu que l’année 2016 a été une année difficile pour le pays avec des coupures importantes d’électricité et des ruptures dans l’approvisionnement en eau potable. À ses dires,  face à la situation,  il y a eu de faire des investissements dans les secteurs de l’énergie et de l’eau depuis 2013, qui s’élève à environ 179,38 milliards de Fcfa.

Sans aussi oublier les perspectives en construisant des Centrales dans plusieurs localités. Pour lui, concernant le gouvernement, il mouille le maillot pour la cause. C’est pourquoi, souligne-t-il, il y a eu des mobilisations importantes de financement pour les investissements réalisés ou en cours d’un montant total de plus de 240 milliards de Fcfa.

Autre question importante qui est la cherté de la vie, le Directeur de la communication,  Racine Thiam, dira qu’elle est au cœur des débats «Nos concitoyens semblent dire que peu de choses ont été entreprises dans ce sens», indique M. Thiam. Sur ce point, il dira que dans le cadre de ses activités pertinentes à impact immédiat sur les conditions de vie des populations, le Gouvernement a adopté des meures pour rendre certains produits de première nécessité et la viande accessibles aux couches démunies.

Plus loin, il a mis l’accent sur les différentes subventions et les efforts pour avoir le riz, le sucre, la viande et le gaz butane par le citoyen lambda aux prix raisonnables.

Seydou Karamoko KONE


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here