Bakary Togola promet à IBK la victoire au 1er tour de la présidentielle de 2018

33

Après leur départ, il y a un mois, du CNID, 2611 militants de la commune 5 de Bamako ont créé le mouvement  »Ko Bêna Waati » (« Chaque chose en son temps »). Ils ont ensuite décidé d’adhérer au Rassemblement Pour le Mali (RPM), le parti présidentiel. La cérémonie d’adhésion a lieu, le 24 septembre, au Centre  »Karim Togola », à Sabalibougou, Bamako. La cérémonie, était présidée par la ministre de la Promotion de la Femme et de l’Enfant, en présence de nombreux autres membres du Bureau politique national du RPM. Parrain de l’événement:  Bakary Togola, président de la Chambre d’agriculture (APCAM).

Pour Karim Togola, ex-président de la section 5 du CNID, lui et les siens ont décidé de quitter le CNID, après 26 ans de combat pour la démocratie, à cause de la « gestion inégalitaire des militants » qui a cours dans ce parti. Il a notamment souligné que lors de l’élection législative partielle de 2015, en commune 5, le comité directeur du CNID a violé les textes du parti. Les démissionnaires du CNID rejoignent donc le RPM. Parmi eux figurent, selon Togola, plus de 100 cadres: professeurs, ingénieurs, avocats, instituteurs, docteurs, enseignants. Il annonce que les démissionnaires ont été rejoints par beaucoup d’anciens militants du CNID en provenance des autres communes du District de Bamako, sauf la commune 4.

Lisez la suite en cliquant ici


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here