Mali: un militaire et un civil assassinés à Tombouctou

97

Le Mali a été touché par de nouveaux attentats, a-t-on appris lundi 26 septembre. Deux attaques ciblées. La première contre un officier des douanes, à Bamako. Il s'en est sorti vivant. A Tombouctou, ce sont un civil et un militaire qui ont été assassinés par de présumés terroristes. Ils les accusaient d'être des informateurs de l'armée malienne et de ses alliés.

A Bamako, le colonel Moulaye Ahmed Haidara était à son domicile lorsqu’un homme est arrivé armé d’un pistolet automatique. Il a tiré sur lui à bout portant, mais l’arme n’a pas fonctionné. L’auteur de la tentative d’assassinat a ensuite été arrêté. Il semble que l’acte soit lié à des divergences au sein de mouvements arabes de l’Azawad, tendance pro-gouvernement malien dont se réclament les protagonistes de l’affaire.

Au Nord, à Tombouctou, un militaire et un civil ont eu moins de chance ; ils ont été assassinés par des hommes armés. Ces derniers ont débarqué en voiture dans un quartier de la ville, à l’angle du monument de la paix. Dans un premier temps, ils ont abattu le militaire avant de pourchasser le civil et de le tuer.


Africatime

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here