Assemblée nationale : 4 députés quittent le RPM pour ADP-Maliba

52

L’information est tombée le lundi dernier. Le parti présidentiel, le RPM, a connu sa première à l’Assemblée nationale. En effet, ils sont 4 députés à quitter le RPM pour intégrer ADP-Maliba qui a récemment quitté la majorité présidentielle pour l’opposition. Ils s’agit des députés Bakary Diarra, élu à Sikasso, Soïba Coulibaly, élu à Kati, Pr Kalilou Ouattara, élu en commune III qui rejoint ainsi son jeune frère et Mamadou Doumbia, colistier du fils du Président de la République, Mamadou Doumbia, élu en commune II. Le RPM qui s’était renforcé depuis les législatives de 2013 avec l’arrivée massive des nouveaux élus dans ses rangs connaît ainsi sa première défection. Ces départs n’entament en rien à la force du parti du Tisserand à l’Hémicycle qui garde sa place de première force politique.

Dans leur lettre de démission adressée au président intérimaire du RPM, les démissionnaires déplorent l’absence de débat au sein du parti et la lenteur dans l’atteinte des promesses faites lors de la campagne. Ils viennent renforcer le parti d’Alou Boubacar qui est manifestement déterminé à créer son groupe parlementaire après son départ de l’APM. C’est dire que les batailles de positionnement dans la perspective de la formation du bureau de l’Assemblée nationale dans ce mois d’octobre ont déjà commencé. Le jeune président de l’ADP-Maliba, Amadou Thiam, qui s’accroche bec et ongle à son poste de 2e vice-président de l’Assemblée nationale, ne semble pas prêt à lâcher prise. C’est pourquoi, a-t-on appris, de grands moyens sont déployés pour débaucher des députés pour arriver à cette fin.

Wait and see!

Youssouf Diallo 

 


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here