Harouna Diallo dit Vieux, président du comité des supporters du Djoliba AC : « On nous a empêchés d’être premiers »

58

A la fin de la rencontre de la 6e journée et dernière journée du Carré d’AS du championnat national entre le Djoliba AC et l’AS Réal de Bamako, le président du comité des supporters du Djoliba AC, monsieur Harouna Diallo dit vieux nous a accordés une interview. Dans cet entretien, le président des supporters du Djoliba AC aborde les combines de la Fémafoot contre le club, le bilan de la saison qui vient de s’achever et les perspectives pour la saison prochaine. Lisez plutôt l’entretien
Le Pays : Vous venez de faire un match nul avec l’AS Réal. Certains estiment que le but de l’As Réal n’est pas valable. Qu’en pensez-vous ?
HD dit Vieux : Je suis très heureux d’entendre, de la part d’un journaliste, cette polémique créée autour de ce but qu’on qualifie de hors-jeu. On s’attendait à ça. Cela ne m’a pas surpris. Et cela ne doit pas surprendre les Djolibistes qui savaient tout simplement que tout est fait contre nous. On nous a empêchés d’être premiers, on nous a empêchés de jouer la finale de la coupe du Mali. Et on nous a empêchés encore de jouer la ligue des champions. Je suis fier de mes joueurs, de mon encadrement technique et de mes supporters qui ont tout donné pour qu’on puisse avoir cette place.
Président, le Djoliba AC vient de terminer le championnat national en 3e place. Globalement, que tirez-vous comme enseignement ? Que pouvez-vous dire à vos supporters?
C’est très simple. Je dis tous simplement que nous avons commencé cette saison dans de très grandes difficultés. Surtout avec une saison sans joueurs, donc ce n’était pas du tout facile. Je pense que les jeunes ont tout donné ; tout ce qu’ils peuvent donner. Je suis fier d’eux. Mais il faut savoir que les conséquences d’une saison sans joueurs sont là.
L’équipe est affaiblie, l’infirmerie est pleine, avec une dizaine de titulaires qui sont absents. L’entraineur ne pouvait faire chaque jour qu’avec les joueurs qui sont à sa disposition. On ne pouvait que se contenter de ce résultat qui est quand même une fierté pour nous. Ça veut dire que les dirigeants, l’encadrement et les joueurs, chacun de son côté a donné le meilleur de soi pour avoir ce résultat sachant bien que la fédération était là pour nous piétiner. Il fallait quand même une équipe forte pour tenir la barre.
Président, la saison 2015-2016 vient de prendre fin, il y’a une saison qui pointe à l’horizon, quelles sont les dispositions que le Djoliba va prendre ?
Dès demain, l’encadrement et les joueurs seront au repos. Et dès demain, la classe dirigeante va se mettre au travail pour préparer la saison prochaine.
Entretien réalisé par Abdrahamane Sissoko

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here