Mondial 2018: après Côte d’Ivoire -Mali (3-1), les regrets d’Alain Giresse

126

Nous avons été battus parce que nous avons eu une période cruciale de 10 minutes‘’ a relevé, le sélectionneur de l’équipe nationale du Mali, Alain Giresse, regrettant "l'immaturité" de son équipe face à " l'expérience" des Ivoiriens, à l’issue de la rencontre Côte d’Ivoire-Mali, disputée, samedi, à Bouaké (379 km au Nord), dans le cadre de la 1ère journée des éliminatoires de la Coupe du monde Russie 2018.

‘’Nous avons été battus parce que nous avons eu une période de 10 mn cruciale’’ a fait remarquer le coach des Aigles du Mali, ajoutant que cette défaite est également due à ‘’l’immaturité’’ de son équipe face à des Ivoiriens ‘’bien plus expérimentés dans ce domaine’’.

‘’On part avec quelques regrets par rapport au match qu’on vient de disputer ’’ a-t-il fait savoir, soulignant le manque de réalisme de ses poulains qui n’ont pas su se servir de ‘’notre avantage’’.

Selon lui, son équipe a joué sa "chance", la preuve c’est qu’on a "réussi à marquer’’ et '’en première mi-temps on est allé trop les chercher (les Ivoiriens) alors qu’on devait se servir du score pour pouvoir profiter de notre organisation et des possibilités qui se sont offertes à nous’’, a conclu le technicien français.


Africatime

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here