Scolarisation des enfants : La Sifma-SA distribue 350 kits scolaires au Badialan

30

Le projet “un enfant un cartable“ de l’Union des jeunes pour le développement de Badialan (UJDB) était à l’honneur samedi dernier au quartier Badialan en Commune III.

L’initiative “un enfant un cartable” rentre dans le cadre des cours de vacances qu’organise depuis sept ans l’Union des jeunes pour le développement du Badialan (UJDB) en direction des jeunes scolaires. Elle vise à promouvoir l’excellence et l’assouplissement de la charge des parents d’élèves à travers la remise de manuels scolaires aux élèves participants.

Le PDG de la Sifma-SA, parrain de l’initiative, Mamadou Guédiouma Coulibaly, a offert 350 kits scolaires et financé les cours de vacances dispensés par 15 enseignants.

“Financés par la Sifma, les cours de vacances et l’opération ‘un enfant un cartable’ sont la manifestation de la dimension responsabilité sociétale d’entreprise que notre société cultive au quotidien. La Sifma, résolument tournée vers la réalisation de profits, demeure enracinée dans une dynamique de partage de bénéfices avec les populations”, a déclaré le PDG, ajoutant qu’à la Sifma, la cible reste les enfants en raison de l’importance qu’elle accorde à la formation de la relève de demain.

Le secrétaire à l’éducation et à la culture de l’UJDB, Mahamadou Kouyaté, a salué le donateur pour son soutien aux activités de l’association et remercié les parents d’élèves pour la confiance et l’encadrement pour son assiduité.

L’UJDB se fixe comme objectif, entre autres, de participer à la scolarisation des enfants, de venir en aide aux parents en situation difficile. Il a réaffirmé l’engagement de son association à poursuivre ses actions pour la scolarisation des enfants de la cité.

La cérémonie a vu la présence du chef de cabinet du ministre de la Jeunesse et de la Construction citoyenne, Cheick Coulibaly. Au nom du ministre Koïta, il a loué l’initiative citoyenne l’UJDB et l’a encouragée à persévérer dans cette dynamique pour un Mali émergent.

Ousmane Daou

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here