Mali : prochaine visite du représentant spécial du président russe pour l’Afrique

59

Le représentant spécial du président russe pour le Moyen-Orient et l’Afrique, Mikhaïl Bogdanov, est attendu mercredi à Bamako, annonce un communiqué du ministère malien de Affaires étrangères.

Officiellement, il doit co-présider une session de consultations politiques bilatérales entre les deux pays prévue dans le cadre du renforcement de la coopération entre le Mali et la Russie.

« Les consultations russo-maliennes constituent un cadre de concertation politique régulière en vue de renforcer et d’élargir les relations de coopération et de partenariat entre les deux pays », indique le communiqué.

La coopération bilatérale entre le Mali et la Russie, souligne le texte, a pour perspectives le développement du partenariat entre opérateurs économiques, notamment la création de sociétés privées mixtes dans les domaines de la commercialisation des produits pharmaceutiques, des équipements, du transport aérien, la recherche et l’exploitation minière, l’énergie renouvelable, la coopération scientifique et culturelle à travers notamment l’octroi des bourses d’études.

Au cours des différentes rencontres programmées dans le cadre du séjour de Mikhaïl Bogdanov au Mali, plusieurs sujets seront abordés, notamment la situation d’ensemble des relations internationales, la crise malienne, la mise en œuvre de l’accord de paix, la lutte contre le terrorisme, le crime organisé, le narcotrafic dans la sous-région, le problème de la migration ainsi que plusieurs questions bilatérales touchant à la sécurité, la défense, l’enseignement, la culture et la coopération économique.

Pendant son séjour, Mikhaïl Bogdanov sera reçu par les plus hautes autorités maliennes, notamment par le président Ibrahim Boubacar Kéita.

Cette visite suscite beaucoup d’espoir dans le camp des signataires d’une pétition demandant l’implication du président russe Vladimir Poutine dans la résolution de la crise malienne, surtout en formant et en dotant les Forces armées maliennes d’équipements militaires à la hauteur du défi sécuritaire auquel le Mali fait face depuis 2012.
Cette pétition signée par 2.417.313 Maliens a été remise le 21 septembre dernier à l’ambassadeur de Russie à Bamako à l’issue d’une procession ayant regroupé des milliers de personnes.

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here