Affaire Ras Bath : la procédure suit son cours

96

Depuis le début de l’affaire dite Ras Bath, Youssouf Mohamed Bathily, beaucoup de choses ont été dites. Il est temps de rétablir quelques vérités.

Au début de cette affaire, chacun est allé de ses commentaires. D’abord, certains disaient avoir vu le ministre de la Justice au niveau du Camp, sans pouvoir produire des images. Des proches du ministre soutiennent que, même étant au barreau, en qualité d’avocat, il n’a jamais fréquenté les brigades de gendarmerie. Ils rappellent par ailleurs que plusieurs OPJ peuvent le témoigner.

Ce que beaucoup de gens ignorent, la procédure actuelle ne concernait pas que Ras Bath, le prêcheur Bandiougou Doumbia devrait aussi répondre. Donc, les choses vont se faire par étape.

À propos du supposé asile que l’Ambassade des USA au Mali aurait proposé à Ras Bath, l’ambassadeur, lors de sa conférence de presse, a été très clair : «Les Marines ne sont pas au Mali pour des affaires de ce genre, et l’ambassade n’a proposé aucun asile politique au chroniqueur».

Le fait le plus troublant dans cette affaire est enregistrement de l’entretien de Ras Bath avec le ministre de la Justice. Comment avoir un tel enregistrement ne pas le diffuser sur les antennes ? Un élément sonore d’une telle importance n’a pas besoin de trop commentaire : on le fait passer pour en avoir le cœur net. Nous avons par ailleurs appris que la rencontre entre le ministre de la Justice, Garde des sceaux, et Ras Bath, n’a même pas dépassé une dizaine de minutes.

Aussi, les conditions dans lesquelles Ras Bath a obtenu la mise sous contrôle judiciaire, sont plus que troublantes. Il a promis beaucoup de choses pour éviter la prison. Tout compte fait, Ras Bath va, tôt au tard, reprendre son émission. Mais il doit se mettre en tête que rien ne sera plus comme avant.

Avec la procédure judiciaire en cours, beaucoup de vérités devraient être rétablies. Si le dossier est vide, comme le prétendent certains, suivons-le ensemble, pour le bonheur de nous tous.

 Le Juriste 


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here