Institut Africain de Technologie et Management (ITMA) : Recevoir une formation de la Suisse étant à Bamako est dormais possible

121

Le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Pr Assétou Founè Samaké Migan a inauguré, le mardi 4 octobre dernier à Baco-Djicoroni ACI, l’édifice de l’Institut Africain de Technologie et Management (ITMA). C’était en présence de plusieurs responsables dudit institut notamment sa directrice, Mme Siby Ginette Bellegarde, le coordinateur Oumar Touré, la directrice du Bureau de Coopération de la Suisse au Mali et une délégation de ‘’SWISS UMEF UNIVERSITY’’ venue à Bamako à cet effet.
D’entrée de jeu, Mme Siby Ginette Bellegarde a indiqué que cette cérémonie a un double objectif. Il s’agit d’abord d’inaugurer l’ITMA et célébrer le partenariat entre l’ITMA et SIWSS UMEF UNIVERSITY.
Selon elle, le joyau architectural conçu pour abriter les formations est un immeuble de 4 étages comprenant 30 salles de classes, 3 amphithéâtres, des salles spécialisées (informatique, documentation), un centre de langues autonome, des locaux administratifs fonctionnels, des incubateurs d’entreprise, etc.
Pour Mme Siby Ginette Bellegarde, se lancer seuls dans la recherche de l’excellence en matière de formation est louable et surement réalisable à moyen terme.
Mais, y aller avec des partenaires expérimentés, c’est se donner toutes les chances de succès et à plus court terme.
« C’est pourquoi, à la faveur d’une rencontre amicale, la coopération avec l’Université Suisse de Genève a pris forme. A travers un dialogue libre et franc avec ses représentants, ont été adoptés des programmes de formation qui, tout en conservant le caractère international du savoir, prennent en compte les aspects spécifiques à nos pays en voie de développement », a-t-elle expliqué.
Avant d’exprimer leur joie de célébrer avec tous, ce partenariat gagnant-gagnant. « Jeunes gens, filles et garçons, futurs étudiants de l’UMEF-ITMA, nous ferons de vous, des cadres brillants qui osent et qui gagnent », a promis la directrice de l’ITMA, Mme Siby Ginette Bellegarde.
A sa suite, le Recteur de SWISS UMEF UNIVERSITY, Djawed Sangdel a fait savoir que leur but est d’offrir une formation suisse avec une perspective internationale selon le contexte du Mali.
Selon lui, ils ont la chance d’avoir des professeurs Suisses qui ont l’équilibre entre la théorie et la pratique. Mais aussi, 24 nationalités de professeurs qui leur permettront d’avoir certains aspects en perspective internationale et des collègues maliens pour qu’ils puissent atteindre l’objectif visé.
A en croire le Recteur, probablement, il y’a beaucoup d’universités comme l’ITMA à Bamako. Mais selon lui, il y’a une distinction entre elles l’ITMA. « Nous n’allons pas former des futurs diplômés pour chercher du travail, mais nous allons mettre l’accent pour que ces jeunes puissent gérer leur vie professionnelle, mais aussi contribuer pour leurs familles, pour leur pays, leur continent et pourquoi pas pour le monde », a-t-il souligné.
Pour sa part, le coordinateur de l’ITMA, Oumar Touré dira que le Mali est un pays en voie de développement. Et qu’ils ont aujourd’hui, l’exigence de former, de préparer des nouveaux cadres maliens, décideurs, entrepreneurs, de nouveaux hommes et femmes capables d’intégrer les normes.
« Notre pays souffre beaucoup du manque de rigueur, de cohérence, de gestion, répondant aux principes standards. Et cette école fera en sorte que le maximum de personnes puisse avoir la possibilité de faire une formation sur place à Bamako, répondant à toutes les exigences académiques internationales. », a précisé Oumar Touré.
Le ministre Assétou Founè Samaké Migan ajoutera que l’inauguration de cette école renforce leur espoir de voir les Maliens imaginer un futur meilleur pour leur pays. Car, chaque fois qu’une école ou une université est ouverte, il s’agit de renforcer les ressources humaines capables de prendre ce pays en charge.
« L’ouverture de cette université, une première école mixte malienne et européenne est un point d’espoir et certainement qu’il va encore améliorer l’enseignement supérieur du Mali. C’est véritablement une école internationale et cela ne peut que renforcer le paysage éducatif du pays. Nous ne pouvons que les accompagner et nous souhaitons bon vent à cette école », a laissé entendre le ministre.
A noter que l’ITMA est un établissement privé d’enseignement supérieur axé sur le management dans tous ses aspects et sur l’enseignement technologique. Les filières de formation proposées par l’ITMA se regroupent autour de trois (3) pôles, tous fondés sur le système Licence-Master-Doctorat (LMD). Il s’agit du Management, de la Technologie et du Droit.
Fily Sissoko

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here