La Chancelière allemande Angela Merkel en visite de travail au Mali : La coopération germano-malienne revigorée !

26

Dans la dynamique de renforcer la coopération germano-malienne, le chef de l’exécutif de la première puissance économique de l’Union Européenne, la chancelière allemande Angela Merkel a effectué une visite de travail de deux jours, du 9 au 10 octobre, dans notre capitale, Bamako. Au cours de cette visite, le président Ibrahim Boubacar Keïta et son hôte, ont échangé sur plusieurs questions relatives au développement socio-économique et à la sécurité.
Attendu à 15h 30 mn, l’avion transportant la chancelière allemande Angela Merkel et sa délégation, l’airbus A 3240 de l’armée de l’air allemande ‘’la Luftwaffe’’, s’est immobilisé sur le tarmac de l’aéroport international président Modibo Keïta Bamako de Senou, à l’heure exacte indiquée dans le programme officiel. A l’accueil, le chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Keïta et plusieurs membres du gouvernement.
Après les honneurs militaires marqués par l’hymne national des deux pays, le chef de l’exécutif allemand, Angela Merkel et le président Ibrahim Boubacar Keïta ont animé sur place dans le salon d’honneur de l’aéroport international Modibo Keita de Sénou, une conférence de presse.
Souhaitant la bienvenue à la Chancelière Angela Merkel et sa forte délégation dont une vingtaine de journalistes, le président Ibrahim Boubacar Keïta a rappelé que l’Allemagne est un partenaire fidèle de longue date. A cet effet, il a rappelé que l’Allemagne est le premier pays à reconnaitre l’indépendance du Mali. Avant d’exprimer la reconnaissance du peuple malien à l’endroit de République Fédérale d’Allemagne. Qui dit-il, a toujours fait preuve de solidarité auprès de la République du Mali.
Le chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Keïta a rappelé que l’Allemagne soutient le Mali dans la résolution de la crise sécuritaire qu’il traverse depuis 2012 à travers l’envoi d’un contingent de 650 militaires. Et contribue à la formation des forces de sécurité maliennes à travers la mission Eucap-Sahel Mali, en vue de mieux lutter contre le terrorisme.
Le président Ibrahim Boubacar Keïta a aussi salué tous les efforts consentis par la première puissance économique de l’Union Européenne, l’Allemagne, en termes de soutien diplomatique et d’aide au développement socio-économique.
« Que ce soit dans le secteur de l’Eau, de l’Agriculture et sur le plan diplomatique, l’Allemagne donne toujours le meilleur d’elle-même pour le Mali » a-t-il souligné.
Quant la chancelière allemande, Angela Merkel, elle a ajouté que l’objectif de son pays, c’est d’aider le Mali à recouvrer son intégrité territoriale et à prendre son destin en main.
Selon elle, la meilleure façon d’obtenir une paix durable est de travailler pour le développement en dotant le pays des infrastructures sociales de base. Toute chose qui justifie selon elle, l’appui de l’Allemagne dans le secteur de l’Eau et de l’Agriculture qui sont essentiels pour le bien-être des populations. Et pour gagner le pari du développement, Mme Merkel a indiqué que la décentralisation est un passage obligé.
Au cours de son intervention, la chancelière Angela Merkel a révélé que son pays mettra en place des projets de développement en faveur des régions du Nord du pays.
« L’Allemagne soutient le Mali pour qu’il puisse prendre son destin en main » a-t-elle déclaré.
Au cours de son séjour, Angela Merkel a rendu visite aux militaires allemands présents sur le sol malien avant de se rendre au Niger pour une autre visite de travail dans ce pays.
Lassina NIANGALY

aBamako