Mines : le SECNAMI dépose un préavis de grève de 5 jours

37

Le Syndicat national des Constructions civiles, des Mines et de l’énergie (SECNAMI) a décidé d’observer une grève de 5 jours à partir du 24 octobre prochain. Un préavis de grève a été déposé le 10 octobre par ce syndicat qui dénonce les multiples violations des textes et les violences dont sont victimes les travailleurs des sociétés minières au Mali.
Les responsables du Secnami évoquent plusieurs questions pour justifier ce préavis de grève. Il s’agit, entre autres, de la discrimination dans les sociétés minières, de la violation de la liberté Syndicale, des mauvaises conditions de travail, du non-respect des accords signés entre sociétés minières et travailleurs, des procédures de licenciements abusifs engagées par certaines sociétés minières.
Ce préavis de grève concerne 10 points de revendissions qui opposent depuis des années, le SECNAMI et les sociétés minières. La sourde oreille des autorités nationales et minières face aux problèmes des travailleurs des mines serait à la base de la multiplication des grèves dans ce secteur.
Dans ce préavis de grève, le Secnami exige, entre autres, la levée immédiate de la suspension des travailleurs syndicalistes de Nampala pour effet de grève ; l’arrêt des violences à l’égard des syndicalistes et le respect de la liberté Syndicale; l’arrêt des licenciements abusifs et l’annulation des procédures de licenciements contre les travailleurs de la SOMISY- SA.
Le Secnami exige également le respect des accords signés et l’augmentation de salaire de 20% des travailleurs des sociétés minières et des sous-traitants….
M’Pè Berthé

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here