3ème congrès de la jeunesse RPM : Exprimer leur soutien unanime au Président Ibrahim Boubacar Keïta

35

Moussa Timbiné tacle les députés démissionnaires du parti

Hier dimanche, au palais de la culture Amadou Hampâté Ba, les rideaux sont tombés sur les travaux du troisième congrès ordinaire du Bureau National de l’Union des Jeunes du Rassemblement Pour le Mali. La cérémonie solennelle d’ouverture des assises, tenue le samedi 15 octobre 2016 a enregistré la présence du président par intérim du parti, Dr Boulkassoum Haïdara, du secrétaire général du parti, Dr Bocari Tréta, du secrétaire à l’organisation, Mamadou Diarrassouba, du président sortant  du BN-UJ/RPM, honorable Moussa Timbiné. Ont également pris à cette cérémonie, la représentante de l’Union des Femmes du RPM, les représentants  des jeunes de la Convention des Partis Politiques de la Majorité Présidentielle et de l’opposition politique, les représentants de la jeunesse des partis amis de l’extérieur. Ce 3ème congrès statutaire de la jeunesse RPM  avait, en plus de la mise d’un nouveau bureau, pour objectif de débattre des moyens  pour favoriser l’emploi et la formation du genre.

En organisant ces assises, les jeunes du RPM entendent saisir une fois de plus l’occasion pour exprimer leur soutien unanime au Président  de la République S.E.M Ibrahim Boubacar Keïta dans sa mission quotidienne pour la paix et la réconciliation nationale. Plusieurs interventions ont marqué cette cérémonie dans une salle Bazoumana Sisssoko du Palais de la Culture pleine à craquer.

Le président par intérim du parti, Dr Boulkassoum Haïdara, a laissé entendre que sa présence s’inscrit dans  une optique de bénédictions à l’endroit des congressistes pour la réussite totale dans les travaux. Il a fait savoir que le BPN  du RPM  est fier des jeunes pour  leur participation à l’émergence du parti. Dr Boulkassoum a  apprécié l’esprit de rassemblement et de mobilisation de la jeunesse. Avant de les féliciter pour avoir su préserver l’unité et la cohésion au sein de la jeunesse.

Le président par intérim du RPM a adressé des vifs remerciements aux jeunes pour leur initiative salvatrice de faire réconcilier les anciens chefs d’Etats du Mali et leur soutien aux actions du programme présidentiel. Enfin, Boulkassoum a souhaité que la relève de la jeunesse soit bénéfique  pour le Mali.

A sa suite, l’ancien ministre, Bakary Koniba  Traoré, membre du BPN-RPM a prodigué des conseils aux jeunes. A ses dires, seule la parole naît sa mère. Il dira que depuis un certain temps, la politique a perdu ses lettres de noblesses et ses valeurs. Pour lui, la politique doit être conçue comme l’art qui donne le sens au vivre ensemble.

Après les mots de remerciement de Ladi Touré, représentante de l’union des Femmes, les partis amis de l’extérieur (PNDS-Taraya du Niger, RPG de la Guinée et  le PS du Sénégal) ont tour à tour pris la parole pour exprimer leur soutien à la jeunesse du RPM.

Suivra ensuite l’intervention du représentant  des jeunes des partis politiques de l’opposition politique, répondant au nom d’Abdramane Diarra, non moins président de la jeunesse de l’URD.  Pour lui, les aspirations des jeunes de l’opposition et de la majorité sont tous les mêmes au Mali. Selon lui, seule la jeunesse malienne compte.

Il sera suivi par le représentant de la jeunesse la Convention des partis de la Majorité Présidentielle, Lazare Tembely, président de la jeunesse ADEMA. Aux dires de Lazare,   la CMP n’est pas un faux fuyant. Au contraire précise-t-il, les jeunes de la CMP soutiendront jusqu’au bout les idéaux du président IBK.

A l’entame de son discours d’ouverture, le président de l’Union des Jeunes du RPM, l’honorable Moussa Timbiné, a rappelé que ce congrès se tient à un moment décisif de l’histoire du Mali, celui où les enfants  de ce merveilleux pays sont à la recherche des conditions nécessaires à la cohésion de notre pays. C’est pourquoi, Timbiné a mentionné que le président IBK a fait de la construction et de la consolidation de la paix une option cardinale, un chemin incontournable  pour l’honneur et le bonheur de tous les Maliens. Il poursuivra en indiquant que : « La jeunesse de ce pays est la preuve vivante que le Mali de demain est vrai et se construit. La responsabilité de la jeunesse dans la construction et dans la consolidation de la paix est d’autant plus grande  qu’elle est le principal vecteur de la réconciliation et du vivre ensemble. Soyons conscients que ce qui est en jeu aujourd’hui dépasse largement les aspirations de calculs personnels, de positionnement électoraliste et de tapages démocratiques. La jeunesse RPM est témoin de la  nouvelle dynamique qui va consolider avec succès tous les efforts en cours pour promouvoir l’emploi des jeunes ; pour construire davantage de classes ; pour améliorer la qualité de l’enseignement et de la formation ; pour améliorer le système de santé et le rendre accessible aux plus démunis ; pour conforter l’économie et l’entreprenariat jeune ; pour lutter efficacement contre l’immigration clandestine ».

Abordant le sujet des récentes démissions dans les rangs des tisserands, l’honorable Timbiné dira : « la presse a rendu compte du comportement inqualifiable de certains députés qui ont pris sur eux de migrer vers d’autres horizons politiques. Pour notre part, nous sommes étonnés et surpris par l’attitude de camarades de lutte, qui abandonnent si légèrement leurs convictions de tous les jours pour poursuivre des intérêts éphémères. Ces comportements étranges, qualifiés de douteux par les observateurs n’honorent pas leurs auteurs, qui tournent le dos à nos valeurs traditionnelles et à celles du RPM qui leur a  tout donné. En attendant que l’histoire n’étale la vérité au grand jour, le RPM continue sa marche avec tous ceux qui pensent au Mali et aux maliens avant leurs modestes personnes. Je vous assure que rien n’est en cause aujourd’hui ni au sein du Rassemblement Pour le Mali, ni au sein de la coalition des partis qui soutiennent les efforts du président Ibrahim Boubacar Keïta. Le pays n’est pas des humeurs d’un  jour. Le pays c’est la recherche patiente, passionnée et obstinée de solutions. Le pays n’est pas les critiques stériles pour apaiser le dépit de quelques-uns. Le pays n’est  pas le détournement des sentiments légitimes des populations, ce n’est pas la conversion  en monnaie politique des difficultés que traverse la Nation. Le RPM est un grand cailcédrat, majestueux, imperturbable et imposant ».

Toutefois, il a saisi l’occasion pour faire comprendre que : «  la jeunesse RPM est  une référence, elle a toujours été  une référence, elle doit continuer à être une référence. Une référence dans la constance, dans la loyauté et dans l’engagement pour le Mali émergent aux côtés du président Ibrahim Boubacar Keïta. Ne nous détournons pas de nos objectifs ».

S’agissant des communales du 20 novembre,  jeune Timbiné a invité ses camarades à faire face aux enjeux de l’organisation pour gagner. Battons-nous pour faire entendre la voie de la jeunesse dans la concrétisation du projet de notre président, a-t-il signalé.

Ce congrès, soutient Timbiné, est la démonstration de la force interne et de l’exemplarité de la jeunesse RPM.

Pour finir, il a  invité ses camarades jeunes, à s’engager afin que leur mouvement soit au sein du parti et de la CMP, une force de réflexion, une force de proposition et une force d’action pour l’intérêt de la jeunesse malienne.

Jean  Goïta

 Union des jeunes du  RPM :

L’Honorable Moussa Timbiné rempile

A l’issue de deux jours  de travaux  intenses, les déléguées au  3ème Congrès ordinaire de l’Union des Jeunes du Rassemblement pour le Mali, ont  de façon consensuelle et surprise réélu  l’honorable Moussa Timbiné à la tête du mouvement. L’élu de la commune V est reconduit à son poste pour un mandat de 5ans. Timbiné s’est engagé diriger le bureau des jeunes du RPM et à œuvrer pour la promotion des jeunes du Mali.

Jean Goïta


Maliweb