Tournoi de montée en D1 : le rêve réalisé de l’’AS BLACK-STARS

74

Après plusieurs années de tentatives infructueuses, les Jaunes et noirs de Badalabougou ont décroché le précieux sésame en terminant premiers de la poule A, devant Académie FC de Kayes et Lafia club Manékara de Koulikoro

L’AS Black stars jouera en Ligue 1 la saison prochaine. Les champions de la ligue du district de Bamako ont décroché le précieux sésame en terminant premiers de la poule A avec quatre points, devant l’Académie FC de Kayes et L. C. Mak de Koulikoro qui ont obtenu, respectivement trois et un point. En deux matches, l’équipe de Badalabougou a enregistré une victoire (face à Académie FC de Kayes, 2-0) et un nul (contre L. C. Mak, 1-1). Cependant, le champion de la ligue du district de Bamako a dû attendre la dernière journée de la compétition et le succès 3-1 des Académiciens de Kayes contre L. C. Mak pour être fixé sur son sort. Le capitaine Moussa Bagayoko et ses partenaires peuvent donc dire merci aux centristes de Kayes qui, en battant largement 3-1 L. C. Mak lors de la dernière journée des débats, ont ouvert la voie du sacre aux Bamakois. Pour cette ultime journée, l’AS Black stars était exemptée, mais les joueurs et tout le staff technique sont venus à Koulikoro pour donner de la voix aux Kayesiens. Ainsi, au coup de sifflet final de la rencontre, ces supporters d’un jour de l’Académie FC laisseront éclater leur joie dans les gradins du stade Mamadou Diarra H.

«Ça fait des années que je joue dans cette équipe. On rêvait de la montée en D1 depuis longtemps, mais à chaque fois on trébuchait sur la dernière marche. Cette année on était décidé d’aller jusqu’au bout, Dieu merci on a atteint notre objectif», commentera le capitaine de l’AS Black stars, Moussa Bagayoko. «Je suis très ému et très content. On attendait ça depuis plusieurs années, Dieu merci nous sommes en première Division», renchérira l’entraîneur Seydina Dia» qui préside également aux destinés du club. «L’année dernière nous avons raté de peu la qualification pour le tournoi de montée. Cet échec a servi de leçon pour les joueurs et le staff technique. Cette année nous avons bien préparé la montée, Dieu merci, nous avons atteint notre objectif.

Je remercie toutes les bonnes volontés et les supporters qui nous ont soutenu du début à la fin de la compétition», ajoutera le technicien, avant de se projeter vers la Ligue 1. «Après notre sacre c’est le travail qui commence. Montée en première Division est une chose, s’y maintenir en est une autre. Nous devons prouver à tous nos supporters que l’équipe mérite de jouer en D1», martèlera Seydina Dia. «Je suis sûr et certain qu’avec l’appui de nos partenaires et des autorités administratives de Badalabougou, l’ASBS peut jouer un rôle en championnat dès l’année prochaine», conclura le premier responsable du club. Dans le camp de LC Mak, c’étaient la colère et la déception. Les supporters du club sont venus en grand nombre au stade Mamadou Diarra H. et croyaient dur comme fer aux chances de leurs couleurs. Au coup d’envoi de la confrontation avec Académie FC, l’équipe championne de Koulikoro affichait un point au compteur et avait impérativement besoin d’un succès par au moins trois buts d’écart pour être sacrée.

Non seulement les Koulikorois n’ont pas réussi à battre les Kayesiens mais pire, ils se sont lourdement inclinés 3-1 devant leurs adversaires. Les trois buts des Académiciens ont été inscrits par deux joueurs : Moussa Aly Ouattara (20è et 36è min) et Abdoulaye Gory (26è min). Sékou S. Samaké a sauvé l’honneur pour les siens en transformant un penalty provoqué par Moussa Doumbia (45è min). Il faut dire que dans cette rencontre les joueurs de LC Mak ont été complètement dépassés par la tournure des événements. Dominés dans tous les compartiments, les pensionnaires de Manékara n’ont rien vu venir. En une mi-temps, l’équipe a pris trois buts et n’a jamais pu relever la tête.

Les Académiciens étaient trop forts et ont prouvé qu’ils valaient mieux que ce qu’ils avaient montré contre l’AS Black stars lors de leur première sortie. Pour la poule B basée à Gao le suspense reste entier puisqu’avant l’opposition Nangabanou FC-Office du Niger sport qui était prevue hier, trois équipes pouvaient encore prétendre au ticket : le Soni de Gao (4 points), l’AS Douanes de Sikasso (4points) et l’Office du Niger Sports de Ségou (2 points avant le match d’hier). Le champion de la ligue de Mopti, Nangabanou FC est d’ores et déjà éliminé.


Africatime

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here