Décret sur l’installation des autorités intérimaires

43

La jeunesse de Gao affiche son désaccord et promet de s’opposer vigoureusement par une désobéissance civile
Alors que le gouvernement à la faveur d’un conseil des ministres extraordinaire a pris un décret installant les autorités intérimaires au nord du Mali, les mouvements de résistance civile de Gao affichent leur mécontentement. Les mouvements ne comptent pas alors croiser les bras : une grande manif est prévue dans la cité des Askia.
Dans un communiqué rendu public par les mouvements de résistance civile et dont la rédaction s’est procurée copie, ils rejettent la mise en place de ces autorités intérimaires. Et pour cause, les mouvements de la cité des Askia n’ont pas été consultés et pire, ils assimilent cette mise en place au retour de leurs anciens bourreaux aux commandes.
Au moment où nous mettons sous presse, les conciliabules et autres entretiens se multiplient à Gao. En revanche, tout laisse croire que le gouvernement face à cette patate chaude joue à la politique de l’autruche.
Nous vous proposons in extenso le communiqué en question.
Communiqué des mouvements de résistance civile de Gao
Les mouvements de résistance civile de Gao informent l’opinion nationale et internationale, la Minusma, la Cedeao et les autorités maliennes que la liste des représentants des autorités intérimaires a été constituée sans consultation au préalable de la société civile de Gao. A ce titre, nous, mouvements de résistance civile de Gao rejetons avec la plus grande fermeté cette liste sélective et non consultative. Nous avons toujours réclamé qu’il faut œuvrer pour la concertation. Le point de vue de nos populations doit être au centre de toutes les actions qui concourent pour une paix durable. À cet effet, les mouvements de résistance civile invitent l’Etat, la plateforme à reconsidérer leur position par rapport à la liste proposée pour les autorités intérimaires en prenant en compte les mouvements de résistance civile et les femmes qui n’ont pas été associés à cette liste.
Ampliations :
Gouvernorat Gao ; Minusma Gao ; Mairie Gao ; Cadre des notables ; Imama ; Plateforme ; Promotion de la femme et de l’enfant ; La presse ; Coordination des ONG ;
Fait à Gao le 16/10/2016
Pour les mouvements de résistance civile de Gao

Moussa B. YORO

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here