Départ de Modibo Koné de la CMDT : Des maliens se prononcent

137

Relevé de ses fonctions par le conseil des ministres du mercredi 12octobre 2016, le nom de l’ancien Président Directeur Général de la Compagnie Malienne pour le Développement des Textiles, Modibo Koné, continue de défrayer la chronique au sein de la société. Nous avons tendu notre micro à des maliens qui se prononcent sur cette décision politique.

Amadou Degoga, Agent d’orange-money

« Si on continue de cette manière, aucun cadre ne se donnera à fond dans un poste de responsabilité »

«Au Mali, lorsque des gens de bonne volonté viennent aux affaires pour mettre leur savoir-faire au servir de la nation, ils sont toujours freinés dans leur élan. En ce qui concerne le cas présent du l’ancien PDG de la CMDT, Modibo Koné, qui vient d’être remercié par les plus hautes autorités, cela n’est pas le souhait de la majorité des Maliens. Cette décision n’engage que le gouvernement qui est le seul responsable de ce qu’il fait. En tout cas, le gouvernement ne fait pas ce qui est bien pour le peuple de façon générale. En moins d’un an de prise de fonction, tout le monde a été témoin des grands projets qu’il a posés. Il fallait le laisser terminer ses réalisations et juger son action. Avec cette destitution, tous les travaux entamés vont connaître des retards considérables au détriment du développement du Mali. On va se retrouver à zéro. Ce qui ne fait pas avancer le pays. Je lance un appel au chef de l’Etat, ce qu’il faut laisser travailler l’homme qu’il faut à la place qu’il faut. Si on continue de cette manière, aucun cadre ne se donnera à fond dans un poste de responsabilité. Seul le peuple juge et non le gouvernement. Quand le travail est bien fait, c’est la population qui est heureuse. On ne peut construire un pays en chassant à tout moment les chefs de service. »

Cheick Oumar Dem, Gérant d’alimentation générale

« C’est le monde paysan qui va souffrir beaucoup de cette décision »

« Je pense que cette situation n’est pas un bon signe pour le Mali. Ça ne fait pas du tout avancer notre pays. Au contraire ça nous met en arrière. On doit toujours encourager ceux qui travaillent pour faire avancer le pays. Pourquoi interrompre les cadres compétents qui veulent bosser dans respect strict de la loi. Modibo Koné est un travailleur intègre. Il l’a prouvé. Tout le monde a vu ce qu’il a fait en si peu de temps. Nier qu’il a fait de bonnes choses est synonyme de méchanceté. Les dirigeants devraient tout faire pour garder ce cadre à la tête de la CMDT. Le peuple doit savoir les raisons valables de ce limogeage. Vraiment, le régime d’IBK semble passer à côté de l’essentiel. On est déçu. Tout le monde est courant des défaillances. IBK même ne s’intéresse pas aux vrais motifs de son élection. Pour moi, il a été élu pour redresser le Mali et le faire sortir de la pauvreté. C’est le monde paysan qui va souffrir beaucoup de cette décision. Ce sont les pauvres qui se verront appauvrir davantage. ».

Abdoulaye Faman Coulibaly, journaliste

« Depuis qu’il est venu à la tête de la CMDT, il a mis sur la place publique la transparence »

« C’est avec inquiétude et regret que j’appris la nouvelle. Modibo Koné s’est distingué par ses talents et par sa capacité de bien travailler. On a vu que depuis qu’il est venu à la tête de la CMDT, il a mis sur la place publique la transparence. Mieux et surtout, il a mis à nue les fossoyeurs de la CMDT, les fossoyeurs du monde rural et les fossoyeurs de l’Agriculture. Il  a fait renter dans les caisses de l’Etat plusieurs milliards. D’autres parlent de plus de 200 milliards.  Je pense, qu’enlever de tel cadre de sa place en si peu de temps de temps, ne démontre pas  la santé de la bonne gouvernance de notre pays, encore moins la  bonne santé de la  démocratie malienne. Parce  que ceux qui excellent dans la lutte contre la fraude et dans la lutte contre l’impunité, doivent être gardés aussi longtemps pour qu’ils puissent faire bénéficier à l’Etat les avantages de leur talent et de leur technocratie. Mais c’est décevant ce qui vient de se passer. Nous sommes du monde de la presse, nous suivons les gens qui sont à la tête des Institutions. Nous avons été déçus par cette décision taillée sur mesure. Ce PDG a démontré que la  CMDT peut mieux faire, de même que le monde rural. Mais il y a des intérêts divergents qui sont là. C’est malheureux que  les décideurs soient aux soldes des intérêts de certaines personnes qui sont à l’origine du départ de ce cadre valeureux et intègre  cadre malien. ».

 

Boubacar Dem, Opérateur économique

« Ce départ  va jouer sur l’élan d’exécution des projets déjà initiés »

« Tout ce que je sais, c’est que les dirigeants Maliens n’aiment pas celui qui travaille bien. Ce limogeage incompréhensif ne  m’a pas surpris.  C’est regrettable qu’on remercie de cette manière, un compatriote qui a laissé les salaires très élevés des banques de l’extérieur pour venir servir valablement son pays. Je suis convaincu que  c’est sa gestion transparente des affaires qui a fait des jaloux et mécontents. Ces genres de décision politique n’ont que des répercussions négatives pour l’économie du pays, quand on sait que ce départ  va jouer sur l’élan d’exécution des projets déjà initiés. ».

Propos recueillis par Jean Goïta


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here