54eme conférence internationale des femmes policières à Barcelone : L’Association des Policières du Mali désormais membre permanant pour deux ans

91

Deux responsables de l’Association des policières du Mali (Apm) étaient du 9 au 13 octobre dernier, à Barcelone, en Espagne où elles ont participé aux travaux de la 54ème Conférence internationale des femmes policières. A l’issue de cette rencontre, l’Apm est désormais membre permanent pour les deux prochaines années. Et rendez-vous est pris en octobre 2017 en Australie.

Les travaux de la 54ème Conférence internationale des femmes policières se sont déroulés du 9 au 13 octobre dernier, à Barcelone, capitale de la Catalogne, en Espagne. Plus de 400 délégués venus de 91 pays ont pris part à ce grand rendez-vous. Pour la première fois, l’Association des policières du Mali (APM) était représentée par sa présidente Mme Camara Zéïnabou Walet Amidi, non moins Chef de la division contrôle à la Direction de la police des frontières et Mme Assétou Coulibaly, chef division Protection enfant et mœurs. La participation de ces deux femmes policières a été rendu possible grâce à l’Ambassade américaine qui a pris en charge leur voyage. “Je tiens d’abord à remercier très sincèrement l’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique au Mali pour avoir pris en charge notre voyage.

Je salue aussi le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, Salif Traoré, ainsi que le directeur général de la Police pour leur accompagnement dans la réussite de notre participation. Très sincèrement, nous avons beaucoup appris à travers cette Conférence. Nous avons aussi tissé des relations avec d’autres associations des policières de certains pays. C’est pour vous dire que nous sommes très fières de participer à ce genre de rencontres. C’était aussi une belle opportunité d’échanger nos expériences avec nos sœurs d’autres pays. C’était une véritable école du savoir” nous a confié la présidente Zéïnabou Walet Amidi, visiblement très heureuse.

L'Association des Policières du Mali désormais membre permanant pour deux ans
Ici la Présidente de l’APM, Zéïnabou Walet avec la Directrice de la Conférence.
Plusieurs thèmes ont été débattus au cours de cette conférence parmi lesquels la prévention de la violence contre les femmes, la traite des êtres humains, la protection des victimes dans les zones de conflit et l’égalité dans le recrutement et le développement de carrière. “Dieu merci, j’ai eu la chance de participer à ces différents ateliers. Ce qui m’a permis de renforcer mes capacités et de mieux comprendre certaines choses, notamment l’exploitation sexuelle des victimes de la traite, la disparition des enfants et des enfants victimes de la traite. Sans oublier la justice réparatrice et de mesure ainsi que les risques d’analyse afin de prévenir la violence de genre. Nous avons beaucoup appris aussi sur les valeurs et les procédures appliquées dans les forces de police à travers le monde. Un atelier était axé sur le leadership et femmes policières dans un environnement complexe et multiculturel” dira Mme Camara Zéïnabou Walet.

Après Barcelone, les délégués ont choisi l’Australie pour accueillir les travaux de la 55ème Conférence internationale des femmes policières en 2017, puis ce sera au Canada en 2018 puis les Etats Unis en 2019.

Désormais, l’Association des policières du Mali (Apm) est membre permanant de l’Association internationale des femmes policières pour les deux prochaines années. Ce qui est une grande satisfaction pour la présidente de l’Apm, Mme Camara Zéïnabou : “Vous savez, personne ne connaissait notre association. Aujourd’hui, notre association est reconnue sur le plan international. Ce qui est notre grande fierté et satisfaction totale”.

Il est nécessaire de préciser que plusieurs personnalités étaient présentes à cette Conférence de Barcelone parmi lesquelles la vice-présidente de la Cour pénale internationale ainsi que des représentants de l’Organisation des nations unies.

A.B. HAÏDARA

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here