Transfert d’argent de la diaspora : cliquez désormais sur le www.tounkaranke-ml.com

147

Nombreux sont nos compatriotes de la diaspora qui font face à des difficultés dans le transfert d’argent depuis leurs pays d’accueil à l’étranger. La plateforme www.tounkaranke-ml.com ambitionne de remédier à ces problèmes. Le lancement officiel du site web a eu lieu samedi dernier à l’hôtel Salam. Outre l’initiateur et responsable du projet, Cheik Sall, on notait la présence de nombreux partenaires du projet « Toukaranké ».
Ce sont des représentants des structures bancaires, d’organismes de microfinance, d’agences immobilières et de sociétés d’assurances de la place. Selon le concepteur du projet, l’idée est partie du constat que plusieurs millions de nos compatriotes vivent dans de nombreux pays à travers le monde. Depuis les pays d’accueil, ils envoient de l’argent à leurs parents pour divers besoins.
Certains ont du mal à faire des transferts. Ceux qui arrivent à faire des envois, se heurtent à la gestion de l’argent par les parents. L’argent est très souvent mal géré et détourné à d’autres fins. En outre, dans les pays d’accueil pour diverses raisons, nos compatriotes ont de sérieuses difficultés pour accéder à leur propre argent même s’il est domicilié dans un établissement bancaire.
Selon l’initiateur du projet, l’objectif de la plateforme « Tounkaranké » n’est autre que de parer à ces difficultés et permettre à nos compatriotes de la diaspora d’envoyer facilement leur argent au pays, sans grande contrainte et avec le maximum de sécurité. Pour y parvenir, l’initiateur du site a noué des partenariats avec des structures bancaires, des organismes de microfinance, des agences immobilières et des sociétés d’assurance.
Ces partenariats ont pour but de faire en sorte que les services de ladite plate forme soit fiables. Cheick Sall a donné l’exemple d’un compatriote désireux de construire un logement au pays mais qui hésite à cause des risques liés aux litiges fonciers susceptibles d’entraver la réalisation de son projet. Beaucoup de Maliens de l’extérieur ont été victimes de ce genre de problèmes.
Cheick Sall assure que la réalisation des projets immobiliers du genre est désormais possible grâce au partenariat qu’il a noué avec l’Agence de cession immobilière (ACI). Le concepteur de la plateforme entend, avec son projet, contribuer aux efforts des autorités du pays à accompagner nos compatriotes résidents à l’étranger dans la gestion de leurs biens (surtout financiers) et dans la réalisation de leurs projets au bercail.
Selon le responsable de la plateforme, l’apport des nos compatriotes de la diaspora est estimé à plusieurs centaines de millions de Fcfa. Cet apport non négligeable mérite d’être bien géré, estime-t-il. La plateforme www.tounkaranke-ml.com est un outil technologique qui a aussi l’avantage de faciliter la bancarisation en masse des ressources financières de nos compatriotes.
Parce que pour bénéficier des services de la plateforme, il faut être nécessairement un client d’une des banques de la place. La cérémonie a été introduite par un sketch dénonçant la mauvaise gestion de la fortune des émigrés par leurs proches. Ainsi que tous les avantages que nos compatriotes de la diaspora peuvent tirés des services de « Tounkaraké ».
Les participants ont massivement exprimé leur engouement pour ce projet et encouragé son promoteur à agir dans le sens de l’appui qu’il peut toujours apporter pour que les émigrés puissent envoyer leur argent en toute sécurité. Le directeur commercial de l’ACI, Kalilou Sissoko, a remercié les autorités pour leur accompagnement dans la mise en place d’une telle initiative qui, de son point de vue, permettra de soulager nos compatriotes de la diaspora dans le processus d’envoi de leurs fortunes et à la réalisation de leurs projets au bercail.
Mh. TRAORE

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here