Congres du CNJ à Bandiagara : Mohamed Salia sur une pente glissante ?

47

Le très tonitruant président du Conseil National des Jeunes (CNJ) Mohamed Salia Touré et ses fidèles préparent de manière très active sa réélection à la tête des jeunes du mali, mais c’est sans compter sur une grande frange de la jeunesse Malienne qui décrit le mandat du président sortant. En effet, l’on reproche beaucoup à Mohamed Salia dans certains milieux jeunes son rapprochement avec le Ministre Baby et l’instrumentalisation du CNJ par le parti au pouvoir. « Depuis son élection, Mohamed Salia, n’a rien posé comme acte concret pour aider les jeunes Maliens et surtout en termes d’initiatives visant à résoudre les problèmes des jeunes. Il a passé tout son temps cité et récité des poèmes en Bambara comme si cela allait résoudre par magie nos problèmes. Moi, je n’ai rien contre son penchant littéraire, mais malheureusement, on ne vit pas que de l’eau et d’amour, il faut autre chose aussi. Je pense qu’il faut une autre vision que cette gestion chaotique du CNJ aujourd’hui. Et l’autre point est la mise à disposition du CNJ au président IBK, alors que nous sommes une organisation apolitique au service des jeunes du Mali», a confié un responsable des jeunes de la Commune VI du District de Bamako qui est très actif avec ses camarades pour barrer la route à Mohamed Salia Touré lors du prochain congrès du CNJ prévu à Bandiagara. Du coté du président sortant, c’est un autre son de cloche. Selon un de ses lieutenants, c’est l’opposition politique qui est entrain de soutenir un candidat contre Mohamed Salia Touré pour son refus d’engager le CNJ dans un jeu politique entre majorité et opposition, car, toujours selon notre interlocuteur, le CNJ est apolitique. Mohamed Salia Touré aura-t-il le dernier mot de cet autre combat qui se pointe à l’horizon? Les opposants au bureau sortant auront-ils raison à l’issue du Congrès ?

Nous y reviendrons !

Abass BA


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here