Communales à Koutiala : ADP/Maliba, Sadi et Adéma ensemble

164

Parmi les partis politiques en lice pour la mairie de la Commune urbaine de Koutiala figure en bonne place l’Alliance démocratique pour la paix (ADP/Maliba). La nouvelle “force montante” cheminera avec deux poids lourds. Il s’agit du parti de l’honorable Bakary Koné, l’Adéma/PASJ, qui compte encore de nombreux militants, et surtout de la Sadi de l’honorable Oumar Mariko, détenteur du fauteuil de maire.

Deuxième ville industrielle du Mali, la municipalité de Koutiala est très convoitée puisque la ville figure parmi les futures régions du Mali. Les populations réclament l’érection en région avant les élections communales.

Pour la quarantaine de conseillers à pourvoir, la mairie a enregistré une dizaine de listes avec des alliances inédites. Contrairement aux partis qui ont fait cavalier seul notamment le MPR de Choguel K. Maïga, l’APR d’Oumar I. Touré, et le PRVM/Fasoko, certains grands partis ont voulu faire des alliances. Parmi les prétendants sérieux on compte le RPM avec l’URD, l’Adéma avec Sadi et ADP/Maliba ou encore la Codem, avec l’UDD, le Miria, le Cnid.

Mais la jeune formation ADP/Maliba à peine venue dans la Capitale de l’Or blanc semble avoir la faveur des pronostics. La section de Koutiala est dirigée par Modibo Coulibaly, professeur de philosophie du lycée Danzié Koné de Koutiala. Il prône une installation à petites doses. Selon M. Coulibaly, son parti a de grandes ambitions et compte beaucoup sur des jeunes afin de réaliser ses idéaux.

Pour les communales, l’ADP/Maliba a proposé des jeunes sur sa liste d’alliance avec la Sadi et l’Adéma/PASJ. Un choix apparemment raisonnable explique le jeune professeur de philosophie dans la mesure où l’ADP/Maliba et la Sadi se sont récemment rapprochés.

La Sadi et l’Adéma/PASJ étaient déjà alliés lors des législatives passées à Koutiala.

Zoumana Coulibaly

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here