Finales Coupe du Mali de Handball dames et messieurs : L’USFAS signe le doublé

59

Les  finales des coupes du Mali de handball dames et messieurs disputées le samedi dernier au Palais des Sports de l’ACI 2000 ont été remportées par l’Union Sportive des Forces Armées  et de Sécurité (USFAS). C’était d’abord face aux dames du Centre Omnisports de Missabougou (COM) puis en messieurs face au Sigui de Kayes.

Le samedi 21 octobre 2016  restera gravé à jamais dans la mémoire des  porteurs d’uniforme de l’USFAS. Pour cause, les finales des coupes du Mali de handball  ont été remportées  d’abord par  les dames de l’USFAS opposées pour la circonstance  à la redoutable équipe du  COM  de Missabougou. Après une première mi-temps où les deux  équipes avaient du mal à entrer dans le match, c’est l’USFAS qui  parvint  à trouver le bout du tunnel en deuxième mi- temps avec un  léger avantage au score 14-12.  A  deux minutes de la fin, jouant même en infériorité numérique suite à l’expulsion d’une de ses joueuses, l’USFAS  qui alignait dans ses buts  une excellente  gardienne,  conservera son  léger avantage au score jusqu’au coup de sifflet final qui voit l’équipe battre  27- 25 sa bête noire.

Après donc trois finales  perdues face  à leurs adversaires du jour, les dames de l’USFAS avec courage et détermination et la rage de vaincre parvinrent  ainsi à remporter la coupe du Mali de handball.

La deuxième finale  qui a  opposé en messieurs  l’USFAS au Sigui de Kayes  connaîtra le même sort, c’est  à dire  remportée par l’USFAS qui menait déjà  au score  par  21-13 à la mi- temps avant d’offrir  du beau spectacle au public du Palais des Sports.

Finalement, comme leurs homologues dames, les messieurs de l’USFAS remporteront à leur tour la coupe du Mali d’handball  en battant les messieurs du Sigui de Kayes sur le score de 36-26.

                                                             Réactions

Awa Bagayoko, capitaine de l’USFAS : « On s’est donné la main, on a respecté les consignes de l’entraîneur. On  avait  vraiment à cœur  cette année de remporter cette finale face au COM qui nous a privées de deux coupes en 2014 et 2015. L’USFAS joue l’USFAS gagne. »

Hady Haidara , capitaine du COM : « On n’a pas eu le temps de s’entraîner parce que l’équipe qui est constituée en majorité d’élèves n’a  été informée qu’à  trois jours de la finale et n’a pratiquement eu que trois jours d’entraînement, contrairement à l’USFAS qui a été informée à temps et a eu le temps de se renforcer et de s’entraîner.»

Mariam Katikon, entraîneur du COM : « Ça n’a pas marché. D’un  coté, on n’a été informé  que le mercredi  comme quoi,  la finale se jouera le samedi  alors que  notre adversaire était informée à l’avance. On ne voulait même pas jouer la finale parce que jusqu’à présent, on n’a pas encore  touché l’argent du championnat. Et cela est motivant pour les enfants. De deux, elles vont toutes à l’école, l’entraînement ne se faisait pas régulièrement. Malgré, tout elles ont fait ce qu’elles pouvaient faire.C’est anormal que certaines équipes reçoivent des correspondances une semaine à l’avance et d’autres non. Notre président, le commandant Cheick Tounkara n’a eu la correspondance que le mercredi. C’est un problème au niveau du handball malien. Je demande aux uns et aux autres de prendre des précautions pour que ces mêmes erreurs ne se reproduisent plus dans le futur

Issa Sanou, entraîneur de l’USFAS : « Cette année a été une année difficile pour l’USFAS dames.  Pour cause,  beaucoup de nos joueuses sont actuellement en formation. Puisque, c’est la troisième fois que le COM nous éliminait en demi-finale notre objectif cette année était  seulement de se qualifier en finale  pour espérer remporter  la coupe l’année prochaine. Les filles qui n’avaient pas de pression ont joué à l’aise face à une bonne équipe du COM. »

Almihidi  Touré


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here