3ème Session du Comité de pilotage du Procej: Plus 72% de taux de réalisation atteint

54

Le ministère de l’Emploi et de la Formation Professionnelle a tenu dans ses locaux, le vendredi 28 octobre 2016, la 3ème Session du Comité de pilotage du PCEJ (Programme de développement des compétences et emploi des jeunes) sous la présidence de son ministre, Mahamane Baby. Ce projet qui est le fruit d’un partenariat entre le Gouvernement du Mali et l’Association Internationale pour le développement, doit contribuer à l’atteinte des objectifs du Gouvernement en matière de formation et de promotion d’emplois pour les jeunes.

Dans son discours d’ouverture des travaux, le ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, Mahamane Baby a indiqué que le Procej s’inscrit en droite ligne des actions mises en œuvre par le Gouvernement pour apporter une solution au problème de formation et d’insertion des jeunes. Il s’agit, selon lui, notamment de favoriser la création d’emplois pour les jeunes, la mobilisation de 250 milliards de francs CFA pour le financement de l’entreprenariat jeune et le développement de dispositifs de formation professionnelle facilitant l’insertion des formés.

Pour lui, le Programme de travail et le budget annuel (PTBA), adopté lors de la 2ème session du Comité de pilotage tenue en avril dernier avait prévu entre autres au niveau du renforcement du système éducatif notamment ; la réalisation d’études architecturales ; la réalisation de travaux d’aménagement, l’accueil de 1500 nouveaux jeunes en apprentissage alterné dont 1000 jeunes placés en apprentissage de type dual et 500 en apprentissage alterné dans les entreprises modernes ; la formation de 2000 jeunes et leur dotation en kit d’insertion ; la formation de 875 maîtres d’apprentissage qui bénéficieront de formation technique et pédagogique.

Parlant de l’entreprenariat des jeunes faiblement scolarisés, le ministre Baby a noté la formation à l’entreprenariat de 3000 jeunes et au niveau de l’entreprenariat des jeunes diplômés, il a expliqué que ce volet à toucher 500 jeunes et conduire à la création ou à la consolidation d’environ 75 petites entreprises dans les trois principaux secteurs prioritaires du projet et les secteurs émergents, pour environ 1+60 nouveaux emplois. « Au niveau de la composante 3 du PROCEJ, le taux de réalisation des activités est satisfaisant dans tous ces compartiments. En effet, sur un total de 81 activités programmées, 44 ont été totalement ou partiellement réalisées et 37 n’ont pas été réalisées.

Par contre, sur les prévisions de décaissement prévues pour la même période, le taux de réalisation est de 72,30% », a-t-il dit. Et d’ajouter que ces chiffres sont des objectifs qui doivent être concrétisés par l’engagement de tous les acteurs impliqués dans la mise en œuvre du Procej, plus particulièrement les départements ministériels directement concernés, les agences d’exécution et les directions techniques. « Je veillerai personnellement à ce que les résultats assignés à cet important projet soient atteints», a conclu le premier responsable du département de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, Mahamane Baby.

Moussa Dagnoko

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here