Consultations Ophtalmologiques gratuites : le soutien de Vision Nord Sud aux personnes âgées

20

Le mois d’octobre, mois de la Solidarité et de la lutte contre l’exclusion tire vers sa fin, pour son édition 2016 ; comme lors des autres éditions, cette année aussi le mois consacré aux actions de soutiens en faveur des couches vulnérables, a été jalonné de plusieurs actions. Au nombre de celles-ci figure l’opération de consultation (gratuite) que l’association Vision Nord Sud, a organisé en faveur des personnes du 3è age avec le soutien d’un groupe d’ophtalmologues. L’opération s’est déroulée, samedi 29 octobre 2016 à la Maison des Aînés, où plusieurs personnes du 3è age ont fait le déplacement pour se faire consulter.

En procédant au lancement de l’opération, la présidente de l’Association, Fadimatou Walet Idias IMIK a tenu tout d’abord à saluer l’accompagnement de certains partenaires, notamment le ministère de la Solidarité et de l’Action Humanitaire  et, la Maison des Aînés. Elle a ensuite située l’opération dans le cadre de l’entraide qui est une valeur de notre société.

La présidente a, pour la circonstance, insisté sur l’importance de la santé visuelle, précisant qu’au moins une personne perd chaque jour la vue dans le monde. Si nous avons choisi les personnes âgées, a-t-elle fait savoir, c’est à cause de nos traditions et aussi du fait que les personnes âgées constituent des repères pour les nouvelles générations.

L’opération de consultation est étalée sur un seul jour et devra toucher une centaine de malades. «Notre association est une initiative à but humanitaire, nous récoltons des aides auprès de certaines organisations et des bonnes volontés afin d’aider les couches démunies»,  a expliqué, Abdoulaye Koné, Secrétaire général de l’Association. Selon lui, cette opération de consultations gratuite en faveur des personnes âgées n’est pas la première action de Vision Nord Sud, qui, a-t-il tenu à ajouté, a eu à mener  beaucoup d’autres activités, notamment des opérations de distribution de vivres aux populations déplacées du Nord et l’organisation de cours de rémédiation en faveur de leurs enfants, qui ont vu leurs études perturber à cause de la crise.

Papa Sow/Maliweb.net


Maliweb