Ce jour-là : le 2 novembre 1930, Ras Tafari Makonnen devient Haïlé Sélassié Ier, empereur d’Éthiopie

31

En ce 2 novembre 1930, la capitale éthiopienne a sorti ses habits d’apparat. Banderoles, lumières et drapeaux verts, jaunes et rouges emplissent les rues d’Addis-Abeba, la « nouvelle fleur », en amharique. Une foule immense et joyeuse se masse aux abords de la cathédrale St-Georges. Tous les Éthiopiens présents attendent l’arrivée du nouvel empereur, Ras Tafari Makonnen, couronné sous le nom de Haïlé Sélassié Ier (ce qui signifie « pouvoir de la Sainte Trinité »).

Après une nuit entière de veillée dans la cathédrale, Sa Majesté impériale, descendant de la Reine de Saba et du Roi Salomon, reçoit les titres de Roi des rois, Seigneur des Seigneurs, Lion conquérant de la tribu de Juda, Lumière du Monde, Élu de Dieu. L’homme, regard perçant et visage frêle, doté d’une élégante barbe, devient en ce jour le 225e empereur de la dynastie Salomonide, vieille de sept siècles.

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here