Groupe parlementaire ADEMA/ASMA-CFP : Polémique autour de la démission des députés de l’Asma

39

Les quatre députés de l’Asma-CFP ont déssionné hier du Groupe parlementaire Adéma/Asma. Mais les raisons évoquées par eux sont rjettés par le chef de file des députés de l’Adéma, l’honorable Issa Togo.

Le président du Groupe parlémentaire Adéma/Asma-CFP a réçu hier la lettre de déssion des quatre députés du Asma-CFP de Soumeylou Boubeye Maïga, juste avant l’ouverture de la séance plénière du renouvellement des instances de l’Assemblée nationale.

Les députés demissionnaires ont justifié leur décision par des divergences qui les opposent aux députés de l’Adéma-PASJ par rapport à «l’orientation politique que doit avoir leur regroupement au sujet des échéances électorales à venir, notamment les élections présidentielles ».

« La persistance de ces divergences, ajoutée aux propos désobligeants prononcé par certains députés Adéma à l’endroit de notre parti et de nous même, ne nous permettent plus de cheminer avec vous au sein d’un même groupe parlementaire », ont-ils souligné dans leur lettre de démission.

Très surpris par ce départ du parti de Soumeylou Boubèye Maiga, le président du groupe, l’honorable Issa Togo, député élu à Koro, a qualifié les raisons évoquées par ses désormais ex alliés de « contre-vérité » et a déclaré que « même en politique, il faut de la morale. Il n’a jamais été question d’orientation politique encore moins d’élection présidentielle dans nos différents débats au niveau des réunions de groupe. Aussi, nous n’avons jamais tenu de propos à l’endroit d’aucun député Asma encore moins du parti Asma. Le différend qui nous oppose est le partage de poste au sein du groupe. Vous avez tout simplement convoité et perdu un poste auquel vous n’avez pas droit. Voila les raisons de votre départ du groupe »

Le poste en question serait la présidence de la Commission développement rural et environnement (DRE), à la tète de laquelle le député de l’Asma, Idrissa Sangaré, veut coûte que coûte se maintenir alors le parti de l’Abeille souhaite une rotation. Un principe que les collectifs des députés de l’Asma ont rejeté et claqué la porte du groupe parlementaire, dénonce l’honorable Togo.

Le groupe parlementaire Adéma-PASJ/Asma-CFP devient désormais le groupe parlementaire Adéma-PASJ. Et les quatre députés de l’Asma ont rejoint le groupe parlementaire APM, le même groupe qu’ils avaient quitté l’année dernière.

Maliki Diallo

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here