Oumarou Ag Mohamed Ibrahim Haïdara : de la race des transhumants politiques

83

Si l’expression transhumance politique n’avait pas existé, Oumarou Ag Ibrahim Haïdara l’aurait l’inventée. Cet ancien président du Haut conseil des collectivités territoriales est de la race des transhumants politiques.

Connu par son bavardage, l’actuel président de l’Autorité de protection des données à caractère personnel n’hésite pas à vendre son âme pour avoir un poste de responsabilité. Militant de l’Adéma, depuis le régime d’Alpha Oumar Konaré, ce qui lui a valu le poste de président du Haut conseil des collectivités territoriales, Oumarou Ag Mohamed Ibrahim Haïdara est resté à ce poste jusqu’à la fin du régime d’ATT.

En effet, afin de toujours préserver le poste de président du Haut conseil des collectivités territoriales, sous ATT, même étant à l’Adéma, il s’est toujours affiché du côté du pouvoir. L’homme a apporté son soutien au président ATT. Il était même plus proche d’ATT que son parti en son temps.

La transhumance politique, qui demeure un véritable goulot d’étranglement à l’évolution de la jeune démocratie malienne, est le sport favori d’Oumarou Ag Mohamed Ibrahim Haïdara. Il change en fonction de la direction du vent.

Et voilà que le régime a changé, Oumarou Ag Mohamed Ibrahim Haïdara a aussitôt accouru avec ses valides pour débarquer au Rassemblement pour le Mali (Rpm). Ce qui lui a valu encore une fois de plus, son nouveau poste de président de l’Autorité de protection des données à caractère personnel.

Selon des proches du sieur Haïdara, ce qui lui fait le plus défaut, c’est une base politique dans sa localité. En clair, il est donc incapable d’élargir la pyramide électorale du régime actuel. D’où l’effarement de certains d’entre eux, de voir figurer Oumarou Ag Mohamed Ibrahim Haïdara dans le bureau du Rpm, mis en place lors de son 4ème congrès.

Après le régime d’IBK, il sera s’accoquinera avec celui qui viendra au pouvoir pour prétendre à un autre poste de responsabilité. Comment arrive-t-il à expliquer ses nombreuses volte-face à sa famille ? Ce serait intéressant de le savoir.
En tout cas, Oumarou Ag Mohamed Ibrahim Haïdara ne sera jamais un modèle pour les jeunes générations.
Diango COULIBALY

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here