Production d’eau potable : 9 milliards de F CFA pour soulager les populations

49

Destinée à assurer l’accès à l’eau potable pour plus de 300 000 Maliens, la station compacte de production d’eau potable de Kabala a été accueillie à bras ouverts par les populations.

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, le Premier ministre Modibo Kéita et plusieurs membres du gouvernement et autres personnalités de premier plan ont assisté à l’inauguration de la station compacte de Kabala.

L’infrastructure a coûté un peu plus de 9 milliards de F CFA, entièrement financé par la Banque islamique de développement (BID). Le président IBK a exprimé son allégresse face aux travaux exécutés. Selon lui, c’est un immense plaisir de voir que les infrastructures inaugurées ont été réalisées par une entreprise nationale. Selon lui, cela est une fierté.

Au nom de la population de Kalabancoro, le maire Issa Boubacar Ballo, a salué à juste valeur l’inauguration de la station compacte qui, selon lui, soulagera sa population. "L’eau est une source de vie et l’eau potable est une source de longue vie", a-t-il paraphrasé.

Le ministre de l’Energie et de l’Eau, Malick Alhousseyni a salué l’institution financière, dont notre pays est membre, pour son accompagnement constant dans la quête de mieux-être du peuple malien. Il a salué ses prédécesseurs qui ont travaillé durement dans le cadre de ce projet.

"Les nouvelles infrastructures permettront d’assurer l’accès à l’eau potable à plus de 300 000 personnes dans les localités de Kabala, Kalabancoro, Tiébani, et certains quartiers de la Commune V du district de Bamako", a-t-il apprécié. Il fera savoir que les travaux réalisés ont porté sur la construction d’une station compacte pouvant produire 18,5 millions de litres d’eau portable par jour, la pose d’un réseau d’adduction et de distribution d’eau sur 74,2 kilomètres, la construction d’un réservoir de stockage de 4000 m3 et la réalisation de 1000 branchements promotionnels et de bornes fontaines.

Le ministre a précisé que les travaux ont été réalisés par le Groupement d’entreprises Degremont/Builders Diawara Solar, tandis que le contrôle de qualité était confié au bureau d’ingénieurs conseils Cira. Le ministre révélera que le gouvernement a adopté le schéma directeur d’alimentation en eau potable de la ville de Bamako jusqu'à l’horizon 2032.

Le représentant de la Banque islamique de développement (BID) et Mme l’ambassadeur de France ont exprimé leur d’avoir participé à un projet ambitieux.

Seydou Karamoko Koné

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here