Affaire « Ras Bath » : Le Réveil Citoyen soutient l’action de la justice

50

Le Réveil citoyen du Mali (RCM) est une association qui entend soutenir les actions de la Justice, dans ce qu’il convient d’appeler désormais « l’affaire Ras Bath ». L’association a animé hier, une conférence de presse à la Pyramide du souvenir.

Le conférencier principal était le coordinateur national du RCM, Yacouba Diakité. Dans son exposé liminaire, il a rappelé le rôle héroïque de la jeunesse malienne dans la quête de la démocratie, une jeunesse qui a combattu la dictature du général Moussa Traoré. « Cette victoire remportée sur une vingtaine d’années de règne arbitraire, de système de gouvernance archaïque, a été acquise grâce à l’union sacrée des filles et des fils du pays », a souligné le conférencier.

Le RCM se dit ulcéré par les mouvements, liés à l’interpellation de l’animateur de radio Youssouf Mohamed Bathily alias «Ras Bath». A ce propos, Yacouba Diakité a déploré le fait que certains jeunes aient tenté d’entraver l’action de la justice donc de se dresser contre l’Etat. « Cet individu par ignorance confond la liberté d’expression et le libertinage », a dénoncé le conférencier en référence au jeune animateur.

Le conférencier qui s’érige en redresseur de tort, a expliqué un peu la philosophie de son organisation. « Au RCM, nous réfutons les propos assimilables à une injure, notamment à l’endroit des autorités, des personnes morales. Ces propos, pour nous, incitent à la violence et au rejet de l’autre, au mépris, à la désobéissance civile et conduisent à l’anarchie », a martelé l’orateur.

Le coordinateur national du RCM a aussi évoqué le traitement des informations sur les Forces armées. « Dans un pays en crise comme le Mali, nous sommes contre les informations qui pourraient démotiver nos troupes sur le champ de bataille. Or, les propos de Ras Bath vont dans ce sens », a-t-il poursuivi.

Le conférencier a remis sur le tapis la nécessité du respect de l’éthique et de la déontologie dans l’exercice du métier de communicateur. Il a aussi affirmé le soutien inconditionnel de l’association à l endroit des Forces armées, à la justice et au chef de ce département, Mamadou Ismaël Konaté.

Le RCM encourage la transparence dans la gestion des affaires publiques, dans la défense de l intérêt général. L’association œuvrera aussi pour le respect de l’autorité de l État.

Fatoumata YANOGA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here