Sécurité humaine au Nord du Mali : WANEP-Mali renforce la capacités des acteurs clés

24

Dans le cadre du projet « Appui à la sécurité humaine au Nord du Mali à travers le renforcement de la résilience des jeunes et des femmes » UNTFHS, WANEP-Mali a organisé les 28 et 29 Octobre 2016 à Gao et les 30 et 31 octobre 2016 à Kidal, des ateliers de renforcement des capacités des bénéficiaires du projet.

Les deux ateliers se sont déroulés en deux jours dans chacune des deux régions latelier avec une méthode participative. Il y a eu des présentations thématiques suivies de débats interactifs ainsi que des travaux de groupes.

Les cérémonies d’ouverture de cette serie de formations étaient placées sous la présidence des gouverneurs de région. Ils se sont fait représentés pour les deux ateliers par un de leurs conseillers. Les travaux de ces cérémonies se sont déroulés sous l’oeil vigilant de la présidente du Conseil d’Administration de WANEP-Mali, Mme Djourté Fatimata Dembélé. Ces cérémonies à Gao aussi bien qu’à Kidal ont enregistré la présence de plusieurs personnalités politiques, administratives et coutumières.

Les atelier en question avaient pour objectif de Contribuer au renforcement de la résilience communautaire à travers la promotion de la coexistence pacifique entre les membres des communautés et à l’intégration effective de l’approche de sécurité humaine dans les programmes de redressement et de développement des régions cibles. L’atelier vise à vulgariser le concept de la sécurité humaine pour son intégration effective dans les programmes de redressement et de développement des régions cibles ; Créer des cadres d’échange et de partage parmi les acteurs impliqués dans la gestion des programmes visant à réaliser la sécurité humaine au Mali et renforcer la résilience des femmes et des jeunes face aux différentes menaces à la sécurité humaine.

Ont pris part à ces renforcements des capacités les Directeurs Régionaux de la jeunesse, les directeurs Régionaux de la formation professionnelle, les directeurs régionaux de l’agriculture, l’élevage et la pêche, les directeur régionaux de la santé, les directeurs régionaux de la promotion de la femme de l’enfant et de la famille.

La Société civile aussi était représentée dans les deux régions par des associations de femmes et de jeunes, bénéficiaires du projet, les leaders coutumiers et religieux.

Les participants ont tous apprécié la pertinance de ces ateliers compte tenu du contexte actuel. Ils ont suggéré à WANEP de multiplier ces genres de formations afin de contribuer à l’instauration de la paix et de la stabilité au Mali. Les autorités administratives, politiques et coutumières de ces deux régions (Gao et Kidal) ont apprécié ces formations car elles accompagnent le gouvernement du Mali dans la mise en oeuvre du processus de la paix et de la stabilité.

Il faut noter que le projet Appui à la sécurité humaine au Nord du Mali à travers le renforcement de la résilience des jeunes et des femmes » UNTFHS, est financé par le Fonds d’affectation spéciale des Nations Unies pour la sécurité humaine (UNTFHS).

Parlant du réseau Ouest Africain pour l’édification de la paix (WANEP), c’est une organisation régionale de l’Afrique de l’Ouest. Elle a pour mission de permettre et faciliter le développement des mécanismes de coopération entre des individus et des organisations de la société civile impliqués dans le cadre de l’édification de la paix en Afrique occidentale; établir une structure à travers laquelle ces praticiens et institutions peuvent régulièrement échanger leurs expériences et des informations sur les problèmes de la consolidation de la paix, la transformation des conflits, la réconciliation sociale, religieuse, et politique; encourager les valeurs socio-culturelles de l’Afrique de l’Ouest comme ressource à la consolidation de la paix. WANEP possède des réseaux nationaux dans 15 pays d’Afrique de l’Ouest dont le Mali.

Fsanogo/abamako.com

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here