Insécurité à Bamako : Mme le gouverneur oppose un non à la marche du Collectif des Associations musulmanes

58

Madame le Gouverneur du District de Bamako, a répondu hier, au Collectif des Associations Musulmanes du Mali, qui lui avait adressé en date du 31 Octobre, une « demande d’autorisation de marche pacifique ». C’est non, état d’urgence oblige! Le gouverneur du District de Bamako a opposé un « avis défavorable en raison non seulement de l’état d’urgence en vigueur, mais aussi des risques de trouble à l’ordre public ».

Ce collectif avait demandé « une autorisation de marche pacifique pour le Vendredi 04Novembre 2016 à partir de 16 heures 30 minutes devant la Bourse de travail », selon un document déposé à notre rédaction et signée par Mohamed Kimbiri, Bandjougou Doucouré et Mahamadou Traoré.

« Cette marche pacifique de protestation est organisée, suite à l’insécurité grandissante à Bamako, et spécifiquement un soutien à nos operateurs économiques, victimes d’attaques et de braquage en plein centre-ville dont le plus récent est celui d’ECOBANK », indique la demande adressée au gouverneur. La marche devait commencer à partir de 16 heures 30 minutes devant la Bourse de travail et prenait fin devant le monument de la paix par la lecture d’une déclaration vers 17 heures 30 minutes. Toutefois, notre rédaction ignore tout du contenu de ladite déclaration.

Dans sa réponse Madame, le gouverneur du District de Bamako a notifié son « avis défavorable en raison non seulement de l’état d’urgence en vigueur, mais aussi des risques de trouble à l’ordre public ».

B. Daou


Source : Africatime

Africatime

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here