Liste Urd-Fare-Jamma-Parena validée: La cour d’appel donne raison à l’opposition

64

La liste d’alliance URD- FARE AN KAWILI -Jamma- et PARENA pour les élections communales du 20 novembre 2016 est validée par la Cour d’appel de Bamako. L’information a été donnée hier jeudi 3 novembre 2016 par les responsables de l’opposition au cours d’une conférence de presse à la Maison de la presse de Bamako. Cette liste avait été attaquée par la liste RPM-CODEM et invalidée par le tribunal de grande instance de la commune II du district de Bamako. Après avoir tenu des sit-in, des conférences de presse, et interjeté appel au niveau de la cour d’appel de Bamako, les opposants ont finalement eu gain de cause, car leur liste a été finalement validée.

De facto, la liste Urd-Fare-Jamma-Parena pourra participer aux joutes électorales du 20 novembre prochain. En plus de leur liste, celle de l’Adema est aussi validée par la Cour d’appel.
Le samedi 22 octobre dernier, les responsables du parti URD- FARE AN KAWILI -Jamma-PARENA et Adema Pasj étaient face à la presse pour dénoncer l’invalidation de leurs listes. Le mardi 25 octobre 2016, ils ont récidivé en tenant un sit-in. En effet, dans la matinée du 25 octobre dernier, les militants, militantes et sympathisants des partis politiques URD, JAMMA, FARE, -PARENA et de l’ADEMA avaient pris d’assaut devant le tribunal de grande instance de la commune II du district de Bamako pour tenir un sit-in.

L’objectif de ce sit-in de protestation était de manifester leur mécontentement face à l’annulation par ledit tribunal de leurs listes pour les élections communales du 20 novembre prochain. Les responsables de ces cinq partis politiques exigeaient la validation de leurs listes faute de quoi, il n’y aura pas d’élection en commune II. Furieuse du verdict donné par le tribunal de la commune II, la liste d’alliance URD, JAMMA, FARE, -PARENA et la liste de l’ADEMA interjetèrent appel devant la cour d’appel de Bamako pour la validation de leurs listes électorales. Ils ont finalement eu gain de cause. Car, la cour d’appel de Bamako vient de leurs donnés raisons tout en validant leurs listes.

Cette information a été donnée hier jeudi 3 novembre 2016 par le président du Parti pour la renaissance nationale (Parena) Tiébilé Dramé et d’autres responsables de l’opposition au cours d’une conférence de presse à la Maison de la presse de Bamako. Ainsi, cette décision de la cour d’appel permettra donc à la liste d’alliance Urd-Fare-Jamma-Parena et celle de l’Adema de participer aux élections du 20 novembre prochain et dont la campagne électorale s’ouvre, en principe, ce vendredi. D’après la commission administrative en 2011, la commune II avait 123.759 électeurs inscrits. En 2012, le nombre d’électeurs de la commune était de 131.273 soit une augmentation de 7.514 électeurs. Par ailleurs il importe de faire remarquer qu’au total, c’est vingt partis politiques qui ont participé aux élections communales d’avril 2009, seulement sept partis ont pu obtenir des conseillers.

Il s’agit de : l’ADEMA, l’URD, le CNID, le MPR, la CODEM, le RPM et l’UDD. Après la constitution du bureau communal, les partis membres sont : l’ADEMA, l’UDD et le CNID. Actuellement, l’ADEMA compte 16 conseillers, l’URD 8, le MPR 1, RPM 3, le CNID 4, UDD 0, le PDES 1, la CODEM 2, et l’ADM 1. Au regard de cette réalité politique nous pouvons dire que l’ADEMA et l’URD comptent, à eux deux seuls, plus de la moitié des élus communaux en commune II. Surtout que les deux partis se trouvent renforcés par d’autres partis constitués par des personnalités qui comptent dans la commune par rapport à leurs assises sociales.

Aguibou Sogodogo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here