CDV : Le Champs pour réduire la mortalité infantile

30

Le Centre pour le développement des vaccins au Mali (CVD-Mali) a été sélectionné parmi les trois premiers sites de surveillance de la santé et la prévention de la mortalité infantile dans le cadre du programme CHAMPS. L’objectif est de recueillir les informations vitales nécessaires pour accélérer les progrès en matière de survie des enfants. L’initiative est  financé par la Fondation Bill & Melinda Gates à hauteur de 75 millions de dollars US.

Afin de recueillir les informations vitales nécessaires pour accélérer les progrès en matière de survie des enfants, le CVD au Mali a été choisi à la suite d’un processus hautement compétitif pour conduire ce programme dénommé Champs en anglais.

Pour partager ce succès, la direction du CVD a organisé, sous l’égide du ministère de la Santé et de l’Hygiène publique (MSHP), une conférence de presse jeudi dans ses locaux à Djicoroni ex-Institut Marchoux.

La rencontre était présidée par Cheick Oumar Dembélé, conseiller technique au MSHP. Il avait à ses côtés, le directeur national du CVD, Pr. Samba Sow, le 1er conseiller à l’ambassade américaine, Jeffery A. Salaiz, et Adama Ndir, conseiller technique au CDC-Mali.

Le Champs est un programme d’une durée de 20 à 25 ans, financé par la Fondation Bill & Melinda Gates à hauteur 75 millions de dollars US pour l’ensemble des sites de surveillance de la santé et la prévention de la mortalité infantile au nombre de trois (Mali, Afrique du Sud, Mozambique). Il rentre dans le cadre de la lutte contre la mortalité maternelle et infantile.

Cheick Oumar Dembélé, représentant le ministre, a remercié les partenaires et la Fondation pour la confiance portée sur le Mali. Il a salué le Pr. Samba Sow et ses confrères pour leur engagement qui ne cesse d’honorer notre pays sur l’échiquier international. Et d’ajouter que ce programme va permettre de renforcer la lutte contre la mortalité infantile dans notre pays.

“Le CVD-Mali a été choisi comme site pour cette étude sentinelle, a expliqué le Pr. Samba Sow, en raison de son palmarès exceptionnel lié à son étroite collaboration avec la communauté pour mener des recherches sur les maladies infectieuses importantes qui influent directement sur la santé et le bien-être des citoyens maliens”.

Il a salué le leadership du chef de l’Etat et de son épouse pour faciliter ce succès ainsi que le gouvernement. Il a nourri l’espoir que les résultats de Champs faciliteront les efforts de l’Etat visant à diminuer les taux de mortalité infantile trop élevés au Mali.

Jeffery A. Salaiz, 1er conseiller à l’ambassade des Etats-Unis, a réitéré le soutien des USA à l’Etat malien.

Adama Ndir, CDC-Mali, a noté que le Champs aidera à former le personnel local du site et à renforcer l’infrastructure de surveillance pour appuyer une approche fondée sur les données pour comprendre les causes de la mortalité des moins de 5 ans.

En 2005, près de 6 millions d’enfants sont morts avant leur cinquième anniversaire et chaque jour, ce sont 16 000 enfants qui meurent au monde.

Ousmane Daou


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here