IBK aux femmes candidates municipales: 300.000.000 FCFA comme soutien

71

Un pas de plus pour la promotion féminine vient d’être marqué. Le Chef de l’Etat, son Excellence Ibrahim Boubacar Kéita, respectant ses engagements dans la promotion du genre, a remis à titre symbolique, un chèque colossal de 300 millions FCFA aux femmes-candidates des élections municipales.

C’était hier jeudi 3 novembre 2016, dans la salle des banquets du Palais présidentiel de Koulouba, que la cérémonie de remise du chèque a eu lieu, en présence du Chef du Gouvernement, Modibo Kéita, accompagné de quelques membres de gouvernement dont Mme le ministre Sangaré Oumou Ba de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille. Mais également, des présidents des Institutions, de Mme le Gouverneur du District de Bamako, du Maire du District de Bamako, du Président de l’Association des Municipalités du Mali, de Mme Sall Oumou Seck, vice-présidente, à la tête de la délégation des femmes présentes à cet effet, et du représentant résident de l’ONU-Femme au Mali, Maxim Houinto, représentant les Partenaires Techniques et Financiers du Mali.
Le Mali compte aujourd’hui 927 femmes élues dont 14 sont maires. Elles sont donc moins représentées dans les instances décisionnelles de notre pays.
Ainsi, soucieux de leur faible taux de représentativité et déterminé à satisfaire sa vision et sa volonté politique de l'autonomisation des femmes, le Président de la République, partout où il passe, fait un plaidoyer de haut niveau pour promouvoir la femme malienne. Ce qui a valu la tenue de ce cadre d’hommage et de soutien aux femmes afin qu'elles soient élues aux postes de maires ou de conseillères municipales pour contribuer au développement de leur commune.
Prenant la parole en premier lieu au nom des femmes, Mme Oumou Sall Seck, vice-présidente des Femmes, a salué ce geste plus que magnanime de la part du Chef de l’Etat, son Excellence Ibrahim Boubacar Kéita, qui a su penser à elles, femmes, en les conviant à la rencontre, première du genre au Mali.
« C’est un geste manifeste de votre engagement à faire de la promotion de la femme, non un rêve mais une réalité », a-t-elle salué, avant d’ajouter : « Vous avez posé des actes visibles qui marqueront à jamais l’éclosion et l’avenir de l’histoire des femmes du Mali », s’adressant au Chef de l’Etat.
Mme Seck s’est réjouie du vote de la loi N°50 par l’Assemblée Nationale, consacrant 30% des postes aux femmes.
Elle dira que ceci est le reflet de la vision du président IBK à accompagner les femmes.
« Nous vous réitérons notre accompagnement et notre soutien à tout ce que vous faites pour la femme du Mali », a-t-elle conclu.
Les PTF déterminés à soutenir le Mali
Le représentant-Résident de l’OUN-Femme Mali, Maxime Houinato, a remercié le Président Ibrahim Boubacar Kéita pour avoir su insérer le Mali dans le cercle restreint des pays ayant mis en œuvre la politique du genre et respecté les recommandations de la CEDEAO en la matière.
« Vous avez honoré votre promesse aux femmes », a adressé son excellence Maxim Houinto au président de la République.
Il a ensuite lancé un message d’encouragement aux femmes pour mener une campagne électorale robuste et soutenu.
« Gouverner autrement, les femmes savent le faire », a déclaré le représentant onusien. Il a également recommandé la société civile malienne d’exercer « son devoir de veille citoyenne de façon à ce que la volonté de l’Etat puisse être matérialisée sur le terrain ».
« Nous, les Partenaires Techniques et Financiers, serons toujours derrière le Mali pour appuyer techniquement et financièrement la volonté de l’Etat de faire des femmes les promotrices de la gouvernance au Mali », a promis le responsable onusien.
Quant au Ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Mme Sangaré Oumou Ba, ce geste de solidarité du Chef de l’Etat à l’égard des femmes maliennes en général et les femmes candidates en particulier est « un signe fort de son attachement indéfectible à la construction et au renforcement de la démocratie malienne».
« Vous avez matérialisé davantage, votre volonté politique en adoptant la loi sur la question du genre », s’en est contentée Mme Ba qui voit en cela, un acquis politique majeur incontestable de la démocratie malienne et un facteur incontournable de transformation sociale.
Ce que les femmes représentent pour IBK
Remettant le chèque symbolique de trois cent millions FCFA aux femmes élus et candidates, le président de la République, son Excellence Ibrahim Boubacar Kéita, a dit être au bonheur de les recevoir.
« Vous ne serez pas dans les profondeurs des listes », a déclaré d’emblée le Chef de l’Etat à l’endroit de ces dernières.
Il a renchéri en affirmant que « nous avons une volonté affichée de faire en sorte que vous soyez élues, mon souci vous concernant, n'est pas politique, il est d'ordre culturel ».
Il a rendu hommage aux femmes pour avoir « été toujours aux avant-postes de la dignité humaine et de la liberté ».
« Il ne suffit plus d’être femme pour être empêchée », a martelé le président IBK.
A ses dires, c’est une foutaise de dire qu’on accorde de la pitié aux femmes. Lesquelles méritent désormais considérations et places dignes.
« Vous vous imposerez par votre qualité et votre mérite », a loué le Chef de l’Etat. « Osez demander », a-t-il souhaité des femmes.
« Par ce geste que le gouvernement a consenti, la gestion des conseils municipaux va s’améliorer considérablement », a promis son Excellence, Monsieur le Président de la République. Qui a annoncé qu’il veillera à ce que les élus ne soient plus vendeurs de terrains, comme du pain. Mais plutôt des gens prêts à cureur les caniveaux et à rendre plus propre le Mali pour ne pas saboter le travail que fait le Gouverneur du District de Bamako, Mme Ami Kane.

Cyril ADOHUON

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here