INSTITUTIONS : Le vice-président des Fare inculpe la Cour constitutionnelle

53

A la conférence de presse de l’opposition républicaine et démocratique de jeudi dernier, le vice-président des Fare/An ka wuli, Souleymane Koné, a écorché la Cour constitutionnelle du Mali, déplorant une institution de la République plus politique que judiciaire.

"Chaque fois que nous pensons qu’une loi viole la Constitution, nous l’avons trainée devant la Cour constitutionnelle. Mais cette Cour constitutionnelle on peut en parler aussi !

Pourquoi elle se croit systématiquement dans l’obligation de rejeter les arguments juridiques de l’opposition ? Pourquoi elle croit qu’elle doit faire la politique et non dire le droit ?

Parce que la Cour constitutionnelle du Mali fait la politique, ne dit pas le droit. La Cour constitutionnelle est devenue aujourd’hui le problème de la démocratie malienne. Nous devons avoir le courage de le dire. La Cour constitutionnelle nous tire en arrière. Nous avons eu une autre formation de Cour constitutionnelle qui était plus courageuse que celle-là. J’espère qu’elle va se ressaisir".

Y. C.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here