Clinique Pasteur : silence, on arnaque les malades !

67

Considérée autrefois de standing international,  la clinique Pasteur perd de plus en plus ce prestige et se meurt progressivement. Trempée dans plusieurs scandales relatifs à la mort de malades traités en son sein et à l’affaire du patient  mort de la fièvre Ebola, cette clinique commence également à arnaquer ses clients. 

En effet, Kadiatou Korouma, une malade venue de Sikiri en Guinée Conakry, a eu le malheur de choisir la clinique Pasteur pour se faire soigner, sans savoir qu’elle allait être arnaquée pas son médecin traitant, Dr. Dolo. L’histoire remonte au lundi 31 octobre dernier, lorsque Kadiatou Korouma s’est rendue à la clinique Pasteur pour se faire consulter. On lui avait demandé de payer 10.000 Fcfa comme frais de consultation. La patiente s’est immédiatement exécutée. Après avoir été consultée, son médecin traitant, Dr. Dolo, lui demandera de faire deux analyses dont l’écographie et la prise du sang.

Le lendemain, c’est-à-dire le mardi, Kadiatou Korouma est revenue faire ces deux analyses qui lui ont coûté 30.000 Fcfa. Le résultat était prévu le même jour à 16h. Et lorsque la patiente et son accompagnateur, Ousmane Telly, sont arrivés pour présenter le résultat au médecin traitant, ils ont été surpris d’apprendre de la bouche du Dr. Dolo qu’ils doivent payer encore 10.000 Fcfa. C’est ainsi que la malade et son accompagnateur, ne comprenant pas pourquoi ils doivent encore payer  10.000Fcfa, ont vigoureusement protesté. Toute chose qui a mis le feu aux  poudres. Une grande querelle s’est éclatée entre le médecin traitant et sa patiente, qui a failli tourner au vinaigre. L’explication donnée par le médecin par rapport à ce paiement de 10.000 Fcfa, qui n’est visible nulle part dans l’hôpital, est que «c’est la loi d’ici».

Alors qu’on sait qu’après les frais de consultation et d’analyses, lorsque le patient se présente au médecin traitant, il doit, à son tour, prescrire des ordonnances, sans autre frais. C’est cette règle que Dr. Dolo n’a pas respectée.

Ce comportement pas catholique de la part du médecin ne fait que remettre en cause la crédibilité d’une telle institution hospitalière, qui souffre depuis longtemps de sa légèreté et de sa négligence. Sans oublier les différents scandales qui se sont déroulés en son sein.

Diango COULIBALY


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here