Communales 2016 : Les grandes ambitions du Rpm

28

Sitôt installé, le nouveau bureau politique national du Rassemblement pour le Mali (RPM) a rencontré la presse pour commenter les résultats du 4è congrès ordinaire du parti, tenu les 22 et 23 octobre 2016. La rencontre s’est déroulée hier à la Maison de la presse sous la présidence du nouveau président du RPM, Bocari Tréta, qui a affiché aussi les ambitions de son parti pour les élections communales du 20 novembre prochain.
A l’entame de ses propos, le nouveau patron des Tisserands a fait observer une minute de silence à la mémoire des victimes des attaques perpétrées ces temps-ci dans notre pays. «Nous sommes venus à vous pour vous remercier pour la bonne information de nos populations. Nous tenons à vous saluer et vous remercier pour votre accompagnement pour la tenue du 4è congrès ordinaire. Nous voulons nous faire l’obligation de vous informer régulièrement», a expliqué le conférencier qui a ensuite rappelé que le président Ibrahim Boubacar Keita a obtenu, en 2013, lors de l’élection présidentielle, un score jamais égalé. Le parti veut maintenir cet élan, a annoncé Bocari Tréta.
Pour le président du RPM, la nouvelle équipe dirigeante va renforcer la visibilité des actions du parti. Dans ce contexte, il a sollicité la franche collaboration des hommes de médias afin de travailler au bonheur des Maliens. Bocari Tréta s’est réjoui du fait que le dernier congrès a relevé un grand défi en mettant en place une nouvelle direction et en améliorant la gouvernance du parti. Il a rappelé que le congrès a pris de grandes résolutions comme la création du conseil des sages et des sections de l’extérieur. La sous-représentation des femmes dans le nouveau bureau ? Bocari Tréta estime que le RPM a innové à travers la création d’un comité central où le quota de 30% de femmes est atteint.
Pour lui, ce congrès fut un grand moment de rassemblement et de cohésion. Il a tenu à remercier les militants qui ont fait montre, à son avis, de beaucoup de don de soi et de travail. « La décision revient toujours au chef de famille, Ibrahim Boubacar Keita. De ses sages conseils on se retrouve et on sort plus unis», a indiqué Bocari Tréta qui a exprimé toute sa gratitude au président fondateur du patri, la référence morale.
Pour le président du RPM, le parti sort requinqué de ses assises statutaires. Les Tisserands sont donc en ordre de bataille pour la réélection de Ibrahim Boubacar Keita en 2018. Pour l’atteinte de cet objectif, le parti compte rassembler ses camarades de la Convention de la majorité présidentielle (CMP). Désormais RPM et CMP feront corps, a assuré le président du parti au pouvoir qui est en lice dans 682 communes (sur 688) pour les prochaines élections communales. Dans le cadre des alliances avec les autres partis, le RPM est tête de liste dans 527 communes où il ambitionne de remporter la victoire. A l’arrivée, le parti compte obtenir 350 mairies et faire élire 5000 conseillers communaux.

S. DOUMBIA


Source : Africatime

Africatime

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here