Elections Communales du 20 Novembre en Commune VI : Ténémakan Koné en course pour défendre les couleurs du MPR

68

La section VI du parti, Mouvement Patriotique pour le Renouveau (MPR), a lancé, le samedi 5 novembre 2016, au stade de Magnambougou, en Commune VI du district de Bamako, sa campagne pour les élections communales du 20 novembre prochain. A la tête d’une liste de 45 candidats, Tenenmakan Koné a été désigné comme candidat principal pour défendre les couleurs du parti MPR en Commune VI.
Les populations de la Commune VI du district de Bamako sont massivement sorties le samedi dernier, pour répondre à l’appel de la section VI du parti MPR. Qui a ouvert le week-end dernier, au stade du quartier de Magnambougou, sa campagne pour les élections communales du 20 novembre prochain.

Pour le secrétaire général de la section VI du MPR, Salia Samaké, la tenue prochaine de ces élections communales et leur réussite, constitue une victoire de l’ensemble du pays sur l’adversité.

Il a rappelé que le parti, Mouvement Patriotique pour le Renouveau (MPR) participe à la gestion de la commune VI depuis les élections communales de 2004. Et à cet effet, il a déclaré que le parti assume pleinement les bilans des deux mandats au même titre que les autres partis politiques dont les membres ont siégé au conseil communal. Pour lui, durant les deux mandats, beaucoup de choses ont été réalisées. Mais des échecs aussi ont été enregistrés et il reste encore beaucoup de choses à faire pour satisfaire les besoins vitaux de la population.

Selon le secrétaire général de la section VI du MPR, Salia Samaké, au cours des 13 années de gestion communale, les femmes et les hommes du MPR qui y ont pris part ont appris beaucoup de choses. Et pourront, dit-il, mettre à profit cette expérience, pour servir davantage les populations de la Commune VI.

« L’équipe est prête à s’engager pour servir les militants de la Commune VI. Prête également à s’engager pour gérer la commune au mieux les intérêts de la population. Et enfin prête à gérer en prenant en compte leur avis, en mettant en œuvre une bonne politique de développement dans le cadre de la décentralisation » a-t-il rassuré. Avant d’inviter les populations à sortir massivement le 20 novembre prochain pour choisir la liste du MPR portée par Tenenmakan Koné.

Prenant la parole à sa suite, le principal candidat du MPR en Commune VI, Tenenmakan Koné, non moins premier Adjoint au maire de la Commune VI, ajoutera qu’ils iront dans les familles, les « Grins », les tontines pour expliquer la vision et le projet de société du parti et du futur maire pour un développement harmonieux de la Commune VI.

Un projet de société, qui selon lui, s’articule au tour du secteur de la santé, de l’éducation, de l’assainissement et de la sécurité.

Ainsi, le candidat du MPR, Tenenmankan Koné, s’est engagé à assurer la santé pour l’ensemble de la population de la Commune VI. Et ce, en renforçant les capacités des structures sanitaires existantes et en améliorant les conditions de travail du personnel sanitaire.

Dans le domaine de l’Eduction, le candidat du parti du ‘’Tigre’’, a promis de construire des nouvelles salles de classe dans les quartiers où le besoin se fait beaucoup sentir, en les dotant de matériels didactiques adéquats. Quant à l’assainissement, une fois élu maire, le candidat Tenenmankan Koné, s’est engagé à mettre en place un plan de stratégie adéquat.

Mais aussi il a promis d’assurer la promotion de la jeunesse en mettant en place, une vraie stratégie d’accompagnement pour la mise en œuvre des projets structurants. Par ailleurs, pour l’épanouissement de la jeunesse, il s’est engagé à faire la promotion du sport en revalorisant toutes les disciplines sportives tout en mettant l’accent sur les activités artistiques et sportives.

La force du candidat du MPR, Tenenmankan Koné est qu’il a participé à la gestion de la maire de la Commune VI du district de Bamako, de 2004 à nos jours. Durant cette période il a géré avec abnégation, les secteurs clés: de la santé, de l’éducation, de la jeunesse et du sport, des arts et de la culture, entre autres.

Fily Sissoko

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here