Communales du 20 novembre prochain : Les ambitions de la tête de liste UDD en Commune VI

66

L’Union pour la Démocratie et le Développement (UDD) a lancé dimanche dernier sa campagne pour les communales du 20 novembre prochain en Commune VI du District de Bamako.
C’était sur le terrain de football de l’AS Danaya à Niamakoro, en présence des militants et responsables du parti venus en masse et des membres de la liste UDD, avec à leur tête leur porte-étendard, Abdoulaye Koné, non moins Secrétaire général du Bureau national du parti, présidé par Tiéman Hubert Coulibaly.
L’atmosphère était festive sur le terrain de football de l’AS Danaya de Niamakoro. Et pour cause: le peuple UDD s’y était donné rendez-vous en grand nombre, non pas pour jouer au football, mais pour donner le coup d’envoi de la campagne pour les communales du 20 novembre prochain en Commune VI.
L’ensemble des militants des 10 sous-sections du parti dans la Commune avait répondu à l’appel du Parti de la colombe, qui ambitionne d’occuper le fauteuil de maire au soir du 20 novembre. L’occasion était toute trouvée pour la tête de liste de décliner, sans être exhaustive, les grandes lignes de son programme pour la Commune VI.
Abdoulaye Koné veut: «Amener la population administrée, ayant perdu tout repère dans la gestion communale en cours, à être confiante, sereine, constructive et participative à tous les projets de développement et à s'approprier le PDESC, procéder à la formation systématique des élus et agents communaux sur le
contenu de la décentralisation, le transfert de compétences, la gestion administrative de la citée et l'élaboration du budget communal, constituer et instituer un cadre de concertation communale à partir des acteurs des collectivités, des services techniques et des PTF et ouvrir les sessions communales au public, comme le stipule la Loi sur la décentralisation».
Ce n’est pas tout. Le candidat à la Mairie et ses colistiers veulent organiser le service du développement social, pour une meilleure prise en charge et pour le suivi des personnes en situation difficile. Ils comptent aussi mettre en place un cadre approprié de collaboration entre les services des impôts, la perception communale et tous les services et opérateurs économiques pour faciliter le recouvrement des taxes et impôts de la mairie.
Ils n’oublient pas non plus les questions d’accès à l’eau, d’hygiène et d’assainissement. Dans ce sens, une fois élu, Abdoulaye Koné va s’atteler à mettre en dispositif bien huilé, en collaboration avec les GIE, pour le ramassage des ordures et le curage des caniveaux.
Youssouf Diallo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here