Le Haut conseil des collectivités (HCC) : Un mois de débats

51

Le Haut conseil des collectivités (HCC) a ouvert le 7 novembre 2016 les travaux de sa 2e session ordinaire au siège de l’institution. Durant un mois, Mamadou Satigui Diakité, le président, et ses pairs se pencheront sur des dossiers brûlants de la nation.

La cérémonie d’ouverture de la 2e session du HCC, lundi, était placée sous le haut patronage du Premier ministre Modibo Kéita. Il avait à ses côtés le président du HCC, Mamadou Satigui Diakité, et plusieurs autres personnalités.

Durant un mois, les conseillers municipaux se pencheront sur, entre autres, la relecture du règlement intérieur de l’institution, le traitement des dossiers transmis par le gouvernement pour avis et les questions diverses.

Le président du Haut conseil des collectivités, Mamadou Satigui Diakité, a rappelé le rapport de la session précédente tenue en mai 2016, où les élus locaux ont traité plusieurs questions importantes du pays comme la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation issu du Processus d’Alger, l’école, le civisme, la santé, la sécurité, etc.

Il a ajouté qu’en plus de ses activités quotidiennes, le HCC est engagé sur un certain nombre de projets dont l’un des plus importants est l’élaboration d’un projet de charte de l’environnement au Mali.

M. Diakité a aussi fait un clin d’œil à l’organisation d’une journée de plaidoyer auprès des honorables conseillers nationaux en faveur de la lutte contre la tuberculose. Sans oublier que l’institution, à travers son président, a parrainé le lancement de la 2e édition de l’opération de reboisement financée par la Fondation Mali Vert dans la forêt classée de Tienfala à Ngabakoro-Droit.

Le HCC a participé activement à l’édition des vacances citoyennes dont les activités de la dernière semaine se sont déroulées à Yanfolila.

Le président de l’institution a qualifié l’initiative de la mise en place des autorités intérimaires comme une avancée face aux formes de délégations spéciales. Un acte qui prouve à suffisance l’engagement du Haut conseil des collectivités dans la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation.

Pour bannir l’insécurité, Mamadou Satigui Diakité a invité les Maliens à l’union sacrée pour vaincre toutes les formes de violence, le banditisme de grand chemin, la circulation et la prolifération des armes légères, le terrorisme, etc.

Il a salué les efforts du gouvernement pour les réformes politiques et institutionnelles notamment l’adoption de la nouvelle loi électorale, la nomination et l’installation des gouverneurs des nouvelles régions, l’installation du groupe de travail chargé de la relecture de la Constitution.

Ousmane Daou

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here