Après le brexit, le trumpexit aux USA : L’exemple anglais est-il en train de faire basculer l’ordre mondial ?

90

Les américains se sont réveillés ce mercredi 09 Novembre 2016 avec un nom inattendu pour leur 45ème président. Celui qui va succéder au populaire et premier président noir de l’histoire américaine, M. Barack Obama, a déjoué tous les pronostics. M. Donald Trump, à la surprise générale de beaucoup d’analystes politique et de nombreux observateurs de la scène politique américaine, a remporté les élections de la plus belle des manières. Comme pour dire que les surprises sont loin d’être terminées et que les peuples commencent à être véritablement maîtres de leurs destins.  Ce miracle américain fait suite au « British Exit » ou en français littéral la sortie  des Britanniques de l’Union Européenne. Tel qu’il l’a promis Trump fera-t-il sortir les Etats-Unis de tous leurs engagements passés. Cette sortie a été décidée par le peuple souverain qui s’est érigé contre le diktat des institutions de Bruxelles. La plus part des pays européens craignent désormais l’effet contagion de ce qu’il convient d’appeler le cataclysme de l’ancien ordre mondial.

Les 100 premiers jours du nouveau président américain, s’ils sont exécutés comme le candidat l’avait prédit aura l’amer goût d’un Trumpexit pour les Etats-Unis. Contrairement au Brexit où c’est tout un peuple qui a demandé à sortir d’un ordre établi, aux Etats-Unis c’est le nouveau président qui semble porter seul la volonté de sortir de l’ordre établi contre la volonté d’un Sénat et d’une Chambre des Représentants qui ne l’auront aucunement supporté. Pour rappel, Boris Johnson, le puissant Maire de Londres est désormais  l’une des figures emblématiques du  Brexit  dont on se souvient de sa  célèbre phrase : « Je ferai campagne pour sortir de l’UE parce que je veux un meilleur contrat pour le peuple de ce pays, pour qu’il économise de l’argent et reprenne le contrôle ». Il  passe désormais comme le leader du combat pour la reprise par les peuples de leurs destins. Lors du referendum POUR ou CONTRE la sortie, c’est le « Leave » qui l’a emporté avec 51,9 % des voix. Cette prouesse du peuple Britannique a sans nul doute fait des émules à travers le monde, à commencer par les Etats Unis. La Grande-Bretagne est liée aux USA par l’histoire et la culture, c’est pourquoi le Brexit a donné des ailes au peuple américain lui permettant de chambouler le système mondial imposé par l’Establishment occidental. Donald Trump, bien que symbolisant le libéralisme américain, n’en demeure pas moins l’antisystème. Mais, réussira-t-il à aller jusqu’au bout de sa vision ? Echappera-t-il au piège du pouvoir ? A qui le prochain tour ? La France suivra-t-elle l’exemple américain avec Marine Le Pen en 2017 ?

Tous les regards semblent tournés vers la France et l’Allemagne qui organiseront en 2017 des élections cruciales. Le tremblement de terre politique longtemps différé en France, semble désormais aux portes de l’hexagone avec la percée sans cesse du Front National de Marine Le Pen. Tous les sondages, à défaut d’être plus crédibles, la projettent au second tour de l’élection présidentielle française de 2017. Est-ce un signe ou une simple ironie de l’histoire ? La présidente du FN a été la première des leaders politiques français à féliciter Donald Trump pour sa brillante élection au moment où François Hollande craint des incertitudes.

Quant à l’Allemagne, sa Chancelière ne dormirait plus, elle aussi, que d’un seul œil. Critiquée aujourd’hui par son peuple dans sa politique d’immigration, Angela Merkel craint à son tour la montée du  parti anti-immigration, AFD, surtout après son score honorable lors des dernières élections régionales allemande. Comme le FN en France, l’AFD allemand risque de donner du fil à retordre à Mme Angela Merkel.

L’Afrique, qui est à la traine dans la prise en main par ses peuples de leurs destins, est en train de faire un bond qualitatif pour dire non aux candidats préfabriqués et imposés si facilement hier par les anciennes puissances coloniales. Les peuples africains comprendront-ils que leurs destins sont entre leurs mains et qu’il leur appartient de se lever pour changer le cours de l’histoire en refusant le diktat des intérêts étrangers ?

En somme, un nouvel ordre mondial semble être désormais en marche et à grands pas avec la mondialisation technologique. Ce ne serait certainement pas au même moment, mais c’est certain et « maktoub » que tous les Peuples du monde se lèveront un jour pour faire leur révolution de prise de conscience.  Le président Abraham Lincoln aura toujours raison, « on peut tromper une partie du peuple tout le temps et tout le peuple une partie du temps, mais on ne peut pas tromper tout le peuple tout le temps ».

Youssouf Sissoko

[email protected]


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here