Crise Sécuritaire : De la Publicité gratuite pour Iyad, Mahmoud Dicko devrait faire attention !

43

L’euphorie qui a suivi la vraie fausse ‘’déclaration de paix’’ d’Iyad Ag Ghaly peut se comprendre d’une certaine façon. En effet, la population malienne est tellement essoufflée par la psychose sécuritaire qu’elle semble prête désormais à s’accrocher même à une brindille d’allumette pour espérer cette improbable paix. Si l’on ajoute à cette psychose récurrente le manque total de confiance dans ses forces armées, alors il n’est pas étonnant que l’on prenne les vessies d’Iyad pour des lanternes. Oui, la population malienne, qui avait tout espéré avec l’accession d’IBK au pouvoir, est aujourd’hui envahie par le désespoir. Et ce n’est sûrement pas en clamant partout qu’ ‘’on a confiance en son armée’’ qu’on pense sincèrement ce qu’on dit. D’ailleurs le problème, ce n’est pas tant la confiance ou non dans les hommes, mais dans les moyens qui leur manquent cruellement pour accomplir leur devoir. Mais cela est une autre histoire.

Revenons au ‘’coup de com’’ que Mahmoud Dicko et certains médias viennent de faire au chef Djihadiste, Iyad Ag Ghaly. Nous disons ‘’coup de com’’ parce que fondamentalement, rien n’a changé dans le discours du terroriste. Iyad n’a jamais renoncé à l’application de la charia au Mali. Or, qui tient une telle posture s’en prend à ce qu’il y a de fondamental dans la préservation de la paix et de la cohésion sociale dans notre pays. Par ailleurs, le discours du président du Haut Conseil Islamique du Mali, qui a obtenu d’Iyad ce que d’aucuns considèrent comme une ‘’concession’’ (à savoir la fin de la lutte armée contre les forces armées maliennes), ce discours donc n’a pas non plus varié. De tout temps, Mahmoud Dicko a clamé qu’Iyad n’est pas comme’’ les autres’’, c’est-à-dire ceux qui revendiquent l’autonomie, l’indépendance, donc la partition du pays. Sans le dire, Mahmoud Dicko semble donner une grande légitimité à la croisade d’Iyad. En substance, a toujours soutenu Mahmoud Dicko, « Iyad ne parle pas d’indépendance. Il veut appliquer la charia dans un pays à plus de 90% musulmans ».

De tels discours, Dicko avait soutenus au début de la crise. Il a tenu à peu près les mêmes propos récemment sur radio Nièta qui l’interrogeait sur le fameux ‘’succès’’ qu’il venait d’obtenir auprès de Iyad. Pour Dicko, ‘’l’important pour le moment est la cessation des hostilités contre les FAMA ; quant à l’application de la charia, on pourra toujours discuter. ‘’En somme, pense M. Dicko, un grand pas est franchi ; ce dont il semble fier, d’autant plus qu’il avait, selon ses propres propos, eu l’aval de IBK avant l’entame de la démarche. « Je ne souhaite que ce qui peut apporter la paix à mon peuple » aurait répondu en substance IBK. Sauf que, en l’état, nous ne pensons pas que le président du Haut conseil islamique ait obtenu un quelconque succès. Vouloir appliquer la charia au Mali ne nous semble pas une entreprise plus pacifique que celle de proclamer un Etat autonome voire indépendant. Au contraire, il seraitpréférable de perdre une partie du pays (en assurant une vie paisible dans le reste du territoire) que de créer le chaos partout et pour toujours.

Heureusement que le ridicule ne tue pas

En effet, de source bien informée, celui qui veut aujourd’hui appliquer la charia au Mali, aurait un ‘’passé bamakois’’ très chargé. Alors qu’il vivait encore à Bamako, Iyad s’adonnerait à tous les vices, y compris la pédophilie. ‘’Il a été accusé de pédophilie en commune I avant d’êtrerelâché suite aux interventions de personnes haut placées’’ affirme fortement une source. Sans compter bien d’autres choses que l’on n’a pas besoin de citer. Mais dont certains leaders religieux comme ‘’James’’ sont sûrement au courant. Et c’est un homme comme Iyad qui voudrait nous montrer la voie d’Allah. Non, Iyad cherche autre chose…Et Mahmoud Dicko devrait faire attention et cesser de jouer son jeu. Celui de la diversion.

La Rédaction

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here