Forum malien des médias et de la société civile : Appréhender les enjeux lies a la démocratie et au processus de paix

26

Consciente du rôle que jouent les médias et la société civile dans l’animation de la démocratie, la fondation Tuwindi a initié le Forum malien des médias et de la société civile. Ce forum crée une synergie adéquate afin que la société civile et les médias puissent jouer le rôle de contrebalance du pouvoir.

Il constitue également un dispositif de veille et d’action plus globale qui s’assure de la qualité de la gouvernance, de la démocratie, du respect des droits, de la citoyenneté mais aussi du professionnalisme des organisations de la société civile et des médias.

Pour mieux appréhender les enjeux liés à la gouvernance démocratique et au processus de paix auquel le Mali fait face, ce forum a organisé lundi dernier une rencontre nationale sur le thème : « Bâtir une synergie entre société civile et médias pour comprendre les défis liés à la participation citoyenne, à la gouvernance et la construction de la paix au Mali ».

La cérémonie d’ouverture était présidée par le conseiller technique au ministère de l’Economie numérique, de l’Information et de la Communication, Gamer Dicko, en présence du président du Forum malien des médias et de la société civile, Alexis Kalambry, du directeur exécutif de Tuwindi, Tidiani Togola et du conseiller technique principal du PNUD/PAPEM, Marc Amougou. La rencontre d’une journée a servi de cadre d’information et d’échange entre les hommes de médias, les acteurs de la société civile, les acteurs du processus de paix et les partenaires techniques financiers. Alexis Kalambry a expliqué que le Forum des médias et de la société civile est une plateforme qui a été lancée pour permettre aux acteurs des deux secteurs d’avoir un cadre de rencontre pour échanger sur les questions cruciales de l’heure.

L’objectif de la rencontre est de sensibiliser les participants sur les outils technologiques innovants de la participation citoyenne à travers les applications mobiles. Il s’agit également d’échanger sur les défis communicationnels relatifs à l’application de l’Accord pour la paix et la réconciliation, les enjeux d’aide internationale aux élections communales du 20 novembre et l’efficacité de l’appui et l’autonomisation de la société civile et des médias au Mali. Gamer Dicko a souligné l’importance de la rencontre qui se propose de réfléchir notamment sur les médias, la société civile, la démocratie. Il a transmis les encouragements du ministre aux organisateurs. Au cours de la journée, les présentations ont porté sur l’état de la mise en œuvre de l’Accord (réalisations, défis et perspectives) ; l’appui électoral au Mali, la presse malienne face aux goulots d’étranglement à l’indépendance et l’autonomisation ; l’efficacité de l’aide internationale aux médias et à la société civile ; les élus, les TIC et la participation citoyenne ; les enjeux et les défis de la gouvernance locale ; les obstacles liés à la communication sur l’Accord pour la paix et la réconciliation.

A. D. SISSOKO

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here