Communales du 20 novembre : La dernière ligne droite

15

Le ministère de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Réforme de l’Etat a rencontré les partenaires techniques et financiers (PTF) pour échanger avec eux sur les préparatifs des élections communales du 20 novembre prochain. Le sort en est jeté.
Lundi, le ministre Ag Erlaf a assuré les PTF de la possibilité de la tenue des élections le 20 novembre 2016. “Le rendez-vous du 20 novembre, je pense qu’on va le tenir, parce que nous sommes matériellement prêts. Je pense aussi que nous sommes politiquement prêts, au regard du nombre des listes, du nombre de partis politique qui vont participer au scrutin”.
Les élections doivent se tenir non seulement pour permettre aux populations de renouveler les conseils communaux qui les dirigent depuis plus de 7 ans mais aussi pour restaurer un cadre légal de financement du développement communautaire.
Selon le ministre de l’Administration territoriale, les différents reports ont eu des conséquences importantes sur la mobilisation des partenaires du Mali autour de ces élections, mais aussi sur la mobilisation du citoyen qui commençait à ne plus croire en la tenue de ces élections.
Le chef de délégation de l’Union européenne au Mali, Alain Holleville, a assuré le département du soutien des pays membres de l’UE. Il a expliqué la raison du blocage du financement par certains pays.
“Le financement du processus électorale par les partenaires a une longue histoire. Il se trouve que les élections devaient se reporter à plusieurs reprises. Ce qui a fait que le délai d’utilisation du crédit prévu pour soutenir ses élections est dépassé pour des raisons budgétaires”, a-t-il fait valoir.
Cette rencontre avec les PTF, à en croire au représentant résident du Pnud au Mali, Mme Mbaranga Gassarabwe, est une façon de les mobiliser pour aider le gouvernement malien à assurer ce scrutin. Sur ce plan, elle a assuré l’autorité malienne du soutien de la Minusma.
La rencontre a été l’occasion, pour le directeur général de l’administration du territoire, d’informer les PTF de l’état d’avancement des préparatifs des élections. Selon lui, les préparatifs sont assurés à ce jour à plus de 75 %. Et de promettre que l’Etat sera prêt à temps pour assurer leur tenue.

Youssouf Coulibaly

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here