Justice française : Nicolas Sarkozy, enfin accablé par un franco-libanais

183

S’il y un homme qui a cru avoir trempé le monde entier dans la boue, c’est bien Nicolas Sarkozy. L’histoire est à la traque d’un personnage peu sérieux, mais qui, cette fois-ci, est rattrapé par son passé. Car, celui-là même qui lui a remis des mallettes bourrées des devises, venant de défunt président libyen, est passé aux aveux. Ainsi, Sarko qui ne cesse de dégringoler, descend aux enfers.

En effet, selon ses révélations dans une interview accordée à Médiapart, l’homme d’affaire franco-libanais, ZiadTakieddine a affirmé avoir remis trois valises contenant en tout 5 millions d’euros en liquide à Guéant et Sarkozy.  C’est d’ailleurs, lui qui a fait entrer Nicolas Sarkozy auprès de Mouammar Kadhafi.

Ziad Takieddine pointe d’un doigt accusateur Claude Guéant et Nicolas Sarkozy d’être à la tête d’un véritable “système mafieux”.

A en croire l’homme d’affaire franco-libanais, les faits se sont déroulés entre fin 2006 et début 2007, quand les trois valises ont été livrées directement “Place Beauvau”, au ministère de l’Intérieur, au moment où Nicolas Sarkozy détenait le portefeuille de l’Intérieur, avec comme directeur de cabinet Claude Guéant.

Et Ziad Takieddine d’expliquer que les deux premières valises auraient été déposées dans le bureau de Claude Guéant, au même moment que la dernière était directement convoyée dans ‘’l’appartement privé” de Nicolas Sarkozy, toujours place Beauvau.

Pour le franco-libanais, il s’agit de dénoncer  le « système mafieux » à la tête duquel l’ex-Chef d’Etat français alors ministre et son acolyte de directeur de cabinet. « Je veux dénoncer l’État mafieux dans lequel on est en train de vivre », s’est-il justifié.

Toujours selon le site français, “ce témoignage en forme d’aveu a été recueilli une première fois le 18 octobre, puis enregistré face caméra le samedi 12 novembre, chez lui [Takieddine] à Paris », indiquant que l’homme “décrit avec précision la livraison des valises d’argent libyen”.

Les raisons de Takieddine de rompre le silence

« J’ai découvert des choses qui ne méritent plus d’être cachées”, a affirmé l’homme à Médiapart. Lui qui dit être « libre de parole » rassure de sa disponibiltéà témoigner devant la justice pour « raconter exactement les faits de l’intérieur ». « Je veux dénoncer l’État mafieux dans lequel on est en train de vivre”, a-t-il soutenu.

Des valises de millions “pour la campagne de Nicolas Sarkozy”

Ziad Takieddine estime que les trois valises lui auraient été remises à Tripoli, en Libye, par Abdallah Senoussi, l’un des anciens chefs des services secrets libyens. Lequel Senoussi avait rappelé les mêmes faits lors d’une procédure secrète devant la Cour pénale internationale (CPI), le 20 septembre 2012. Celui-ci avait affirmé avoir « personnellement supervisé le transfert » d’une somme de 5 millions d’euros « pour la campagne du président français Nicolas Sarkozy en 2006-2007 ». Autant dire que les faits sont de véracité extrême qu’aucune échappatoire ne s’offre à l’ancien président français pour se soustraire à la justice.

Enfin, l’histoire a rattrapé l’homme qui, à l’instar du capitaine sanogo, a livré le Mali au terrorisme et dans l’incertitude.

D. A


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here