Kolondièba : IBK redevient ‘‘kankélétigui’’ !

118
‘‘IBk kankélétigui ou homme de parole ! ’’   Une grande partie de la population malienne doute fort de ce slogan depuis, mais  dans le cercle de kolondièba, région de Sikasso, on y croit encore, surtout avec le lancement courant semaine dernière des travaux de bitumage de la route qui était jusque-là considérée comme un porte-malheur sur les populations depuis plus de  50 ans.

Zantièbougou-kolondièba-Frontière ivoirienne, soit 140 Km de long, le bitumage de cette route est, dit-on, le début du développement du cercle de Kondièba. L’état très dégradant de ce tronçon avait d’abord  comme ennui sur les populations une très faible fréquentation de centres de santé avec ces lots de mortalité maternelle. Beaucoup de mères en partance pour l’accouchement dans des centres de santé vers Bougouni,  y ont rendu l’âme su cette  route de 140 Km qu’il faudrait parcourir en 6 Heures de temps, soit le temps normal  que l’on met pour parcourir une route en bon état de 600 km.

Faible taux de scolarisation, de graves difficultés liées à la  commercialisation de produits agricoles et d’élevage, sont autres maux  qui ne seront que mauvais souvenirs pour les populations  du cercle  Kolondièba dans 24  mois, délai  d’exécution de ces travaux de bitumage pour un montant de 39 milliards de FCFA.

‘‘ Vous l’avez dit, vous l’avez fait’’, c’est avec ces mots de joie que les populations de kolondièba ont dit merci lors de la cérémonie officielle de lancement de ces travaux de bitumage dimanche dernier, 13 novembre. ‘‘ Ce ne sont  que vos impôts qui ont abouti à la réalisation de ce projet, et je n’ai fait que ce que  je dois faire  en tant que chef de l’Etat’’, s’est réjoui le président IBK sous cette tribune sans être trop  disert lors de son intervention à l’adresse du public sorti en grand nombre.

Le bitumage  de ce tronçon de 140 Km s’inscrit dans le cadre de la réalisation d’un grand projet d’aménagement  routier et de facilitation du transport sur le corridor Bamako- Zantièbougou-kolondièba-Boundiali-San Pédro ou programme Routier 8 (PR8).  Un programme de l’UEMOA qui a pour ambition de réduire la pauvreté. Le coût total d’exécution de ce programme sous régional est de 70 milliards FCFA répartis comme suit :1,031 milliards pour l’UEMOA, 58, 4 milliards pour la banque africaine de développement (BAD) et 10,6 pour le Mali. La partie malienne est prise en charge par l’Union Européenne, a indiqué lors de cette cérémonie de lancement  le ministre de l’équipement, des transports et du désenclavement.

La date exacte de  démarrage des travaux d’exécution de ce programme n’a pas été indiquée lors de cette cérémonie, mais c’est pour très bientôt, a-t-on appris.

D . Samaké


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here