Oumar Mariko à Kolondieba: ‘‘Ce n’est pas IBK…’’

215

Si les populations de la localité de kolondièba pensent que le président IBK a tenu promesse en procédant au lancement des travaux de bitumage de cette route comme il l’avait indiqué lors de son passage en en Août 2015, c’est tout le contraire chez l’honorable Oumar Mariko, élu de la localité. Pour lui, il n’appartient à personne de réclamer  la paternité de ces réalisations. C’est le résultat d’un long combat  mené par les populations depuis des années, a-t-il fait savoir en ces termes : ‘‘Ce n’est pas nous, nous n’avons fait que continuer le combat, nos pères l’ont fait avant nous’’. Par ailleurs, Oumar Mariko dit avoir fait appel  aux services d’un huissier pour faire constat  sur les affiches  qui portaient sur ces lieux les photos  du président IBK. Ces affiches, dit-il,  constituent  une violation flagrante de la nouvelle loi électorale qui, dans son article 73,  interdit ‘‘les pratiques publicitaires à caractère politique et commercial’’. En faisant appel à un huissier Oumar Mariko a-t-il peur d’un ‘‘coup d’Etat’’ politique contre lui à Kolondièba, son fief politique ? ‘‘Ça ne va rien réduire de ma côte de popularité, ici à Kolondièba on sait ce j’ai fait et ce je vaux. Pour preuve, IBK a pu battre tous les candidats dans leurs fiefs respectifs sauf moi ici à Kolondièba’’, a répondu le président du parti SADI. Pour Oumar Mariko, ce n’est pas une question politique, mais, dit-il,  à travers  cet acte l’Etat malien  paie juste une dette de longue date  envers les populations de Kolondièba : ‘‘Les populations du cercle de Kolondièba ont toujours payé leurs impôts et taxes. Elles (les populations) ont une dette envers l’Etat malien’’ a-t-il dit tout rappelant que c’est IBK lui-même alors en campagne en 1992 pour Alpha O. Konaré avait promis cette route. En somme, et toujours selon l’honorable Oumar Mariko, le président IBK n’est ni de loin ni de près  l’artisan de cette réalisation : ‘‘ J’avais discuté de ce projet avec des techniciens  en 2011 alors que IBK n’était qu’un député comme moi. Avant ça, mon père Karamoko Mariko avait fait le même combat en 1979’’ a déclaré Omar Mariko avant de poursuivre ‘‘Nous ne pouvons que remercier IBK pour avoir honoré ce qu’il avait promis il y a 20 ans, mais ce n’est pas à  lui qu’appartient cette réalisation, c’est le fruit du combat des populations de Kolondièba’’. D . Samaké Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here